Marchés français ouverture 7 h 19 min
  • Dow Jones

    35 741,15
    +64,13 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 226,71
    +136,51 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1612
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    54 270,08
    +1 494,84 (+2,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,82
    +1 260,14 (+519,26 %)
     
  • S&P 500

    4 566,48
    +21,58 (+0,47 %)
     

Inde : Accusé de viol, il devra laver et repasser le linge de 2.000 femmes

·1 min de lecture

Il n'est pas encore jugé mais dans l'attente de son procès​. Et sa libération sous caution est déjà sujette à une peine exemplaire. Comme le raconte The Hindu, un jeune blanchisseur de 20 ans, accusé de tentative de viol sur une jeune femme, a été condamné à laver et repasser le linge de toutes les femmes de son village pendant six mois (et gratuitement), soit au total environ 2.000 femmes. D'après le requérant, cette première sanction devra lui montrer tout le respect qu'il faut porter aux femmes en règle générale.

L'accusé devra en outre acheter tout le matériel, comme le détergent, afférant à ces nettoyages et repassages. Dans le village de Majhor (Etat du Bihar), il sera surveillé de près, la responsable du conseil saluant d'ailleurs "une décision historique". Elle a également souligné que "toutes les femmes du village étaient heureuses" de la décision du tribunal. "Cela va renforcer le respect pour les femmes et aider à protéger leur dignité", a ajouté Nasima Khatoon.

>> A lire aussi - Inde : une seconde adolescente violée, aspergée d'essence et brûlée

Le juge qui a décidé de cette sanction est coutumier de ce genre de décisions. Au début du mois d'août, il avait obligé un homme, coupable de contrebande d'alcool, à subvenir à l'éducation de cinq enfants pauvres pendant au moins trois mois, sous la surveillance de leurs parents. Dans le cas du blanchisseur, une surveillance de près sera aussi effectuée, puisque le chef du village a reçu une copie de l'ordonnance. En cas de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Italie : retour obligatoire au bureau pour les employés de l'administration publique
Elle reçoit un colis qu’elle n’a pas commandé, l’entreprise lui réclame quand même de l’argent
Dans ce département, le masque n'est plus obligatoire dans la restauration
Paris : l'encours de la dette a doublé depuis l'arrivée d'​ Anne Hidalgo
Malgré un niveau de décès "jamais atteint", le président de l'Assemblée de Guyane ne donne pas de consignes claires sur la vaccination

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles