Marchés français ouverture 7 h 5 min

Indépendants, libéraux : comment faire pour bénéficier du fonds de soutien ?

“C’est une guerre sanitaire et financière qui sera longue, violente et va mobiliser toutes nos forces”, a martelé ce mardi matin le ministre de l’économie et des finances Bruno Le Maire lors d’une conférence de presse téléphonique. Une guerre qui oblige le gouvernement à mobiliser dès à présent 45 milliards d’euros pour venir en aide, notamment, aux petites entreprises, indépendants ou encore professions libérales. Outre les mesures de chômage partiel (8,5 milliards d’euros de coût pour les finances publiques sur deux mois), les reports de charges fiscales et sociales (32 milliards d’euros de trésorerie en moins pour l’État sur le mois de mars), le ministre Le Maire a détaillé les contours d’une autre mesure très attendue : la création d’un fonds de soutien. Son coût ? 2 milliards d’euros par mois.

Le premier critère d’éligibilité à ce fonds est le chiffre d’affaires. Pas plus d’un million d’euros par an ! L’exécutif vise donc les très petites entreprises (TPE), les indépendants, libéraux, les auto-entrepreneurs… À condition pour les indépendants que ce soit leur activité principale. Selon Bruno Le Maire, 600.000 entreprises seraient concernées. Autre condition importante : la baisse de chiffre d’affaires doit être au moins de 70% entre mars 2019 et mars 2020. C’est le seuil fixé par le gouvernement.

Mais ce fonds n’est pas un fonds miracle… Concrètement, il ne va pas prendre en charge les pertes d’exploitation. “C’est un filet de sécurité”, selon le ministre de l’Économie et des finances qui se matérialise par le versement d’une aide forfaitaire de 1.500 euros par la Direction générale des finances publiques (DGFiP)*. Une somme distribuée pour le mois de mars et qui pourrait être augmentée au cas par cas, en fonction des difficultés. Pour demander l'aide, il faudra sûrement se tourner vers son centre des impôts mais ce n'est pas encore défini... Bercy travaille sur la question. L’aide devrait être maintenue tant que la crise n’est pas terminée... “On verra où nous en

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un constitutionnaliste alerte sur l’illégalité d’un report du second tour des élections municipales
Les 10 voitures électriques les plus vendues en France en 2020
Bon plan Cdiscount : jusqu’à -77% sur l’imprimante et les cartouches d’encre HP
La réforme des APL reportée en raison du coronavirus, quel impact pour vos allocations ?
Crédit immobilier : les banques prêtes à accorder un moratoire exceptionnel des remboursements aux particuliers