La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 581,31
    -329,06 (-1,10 %)
     
  • Nasdaq

    12 201,83
    -4,01 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,1936
    -0,0034 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    16 209,72
    +879,81 (+5,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,91
    +15,31 (+4,20 %)
     
  • S&P 500

    3 619,05
    -19,30 (-0,53 %)
     

Les plus incroyables photos météo de l'année

Céline Deluzarche, Journaliste
·2 min de lecture

Plus de 7.700 photos étaient en compétition cette année pour le concours Weather Photographer of the Year 2020, organisé par la Royal Meteorological Society britannique en association avec l’entreprise AccuWeather. 26 images ont été sélectionnées par un panel de juges et le vote du public pour avoir capturé des événements météorologiques particulièrement impressionnants. Voici une sélection des meilleures photos et le phénomène météo sous-jacent.

Gagnant : Blizzard sur New York

Aux États-Unis, le blizzard se définit comme une tempête avec des vents supérieurs à 56 km/h et une visibilité inférieure à 400 mètres durant au moins 3 heures. Il peut être particulièrement dangereux lorsque les courants descendants et les fortes chutes de neige se combinent pour créer un voile blanc qui obscurcit l’horizon.

Lieu : New York (États-Unis)

Blizzard. © Rudolf Sulgan, Royal Meteorological Society
Blizzard. © Rudolf Sulgan, Royal Meteorological Society

Gagnant catégorie jeune photographe : Vie gelée

La solubilité du gaz dans la glace est beaucoup plus faible que dans l'eau. Lors de la congélation, l'air dissous se sépare de l'eau et peut être piégé par la glace en formation pour créer des bulles. En général, plus la vitesse de congélation est rapide, plus le nombre et la taille des bulles sont importants.

Lieu : Shakhty (Russie)

Frozen Life. © Kolesnik Stephanie Sergeevna, Royal Meteorological Society
Frozen Life. © Kolesnik Stephanie Sergeevna, Royal Meteorological Society

Gagnant vote du public : Trésor du Baïkal

Recouvert de glace la moitié de l’année, le lac Baïkal en Russie est le plus profond et plus grand lac d’eau douce au monde ; il contient à lui seul 1/5 de l’eau douce de la Planète. Le gel inégal du lac entraîne la remontée de certains blocs qui sont ensuite sculptés par le vent, la sublimation, la fonte et la recongélation.

Lieu : Bratsk (Sibérie)

Trésor du Baïkal. © Alexey Trofimov, Royal Meteorological Society
Trésor du Baïkal. © Alexey Trofimov, Royal Meteorological Society

Deuxième : Tea Hills

Le brouillard se forme souvent dans les vallées où l'air froid et dense s'accumule et, dans les bonnes conditions (température fraîche, vent calme, humidité suffisante et ciel...

> Lire la suite sur Futura