Publicité
Marchés français ouverture 27 min
  • Dow Jones

    36 247,87
    +130,47 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 403,97
    +63,97 (+0,45 %)
     
  • Nikkei 225

    32 791,80
    +483,94 (+1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0767
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    16 161,96
    -172,41 (-1,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    39 202,93
    -1 580,60 (-3,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    869,59
    -27,12 (-3,02 %)
     
  • S&P 500

    4 604,37
    +18,78 (+0,41 %)
     

Incidents OM-OL: Que risque l'OM après le caillassage du bus de l'OL et la blessure de Grosso?

Ce n'est pas le moindre des paradoxes après cette nouvelle soirée de cauchemar pour le foot français: l'OM ne sera sans doute pas le club le plus sanctionné des deux après les incidents survenus dimanche soir à Marseille: Caillassage du bus lyonnais et des bus de supporters, dont le déplacement était pour une fois autorisé par la préfecture, plusieurs blessés (dont Fabio Grosso, l'entraîneur lyonnais touché à l'arcade et à la paupière, douze points de suture).

En effet, le caillassage ayant eu lieu en dehors de l'enceinte du Stade Vélodrome, le club de l'Olympique de Marseille ne peut ête tenu responsable d'un débordement qui a eu lieu sur la voie publique, et sous la responsabilité des autorités publiques, au premier rang desquels la préfecture des Bouches-du-Rhône. Neuf personnes ont été placées en garde à vue, a précisé Gérald Darmanin sur RMC/BFMTV et deux enquêtes sont ouvertes.

Comportement racistes des supporters de l'OL

Pas sûr non plus que le match à rejouer soit délocalisé ou rejoué à huis clos. Pour rappel, le match doit être programmé à la prochaine date disponible, ce qui renvoie, pour l'OM, qualifié en Coupe d'Europe... au 6 décembre.

En revanche, le cas est différent pour l'OL qui pourrait être tenu pour responsable du comportement de ses supporters coupables de gestes racistes dans l'enceinte du stade Vélodrome. La LFP, qui s'en tient à son communiqué publié dimanche soir sur le caillassage, précise que les gestes racistes de supporters dans le stade seront étudiés par la commission de discipline sur la base des rapports qui lui seront envoyés.

Article original publié sur RMC Sport