Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    54 737,48
    +1 786,63 (+3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 243,40
    +44,83 (+3,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    +0,0074 (+0,58 %)
     

Incidents OM-OL: "Écoeuré" par les événements de dimanche, un leader de groupe de supporteurs marseillais jette l'éponge

Incidents OM-OL: "Écoeuré" par les événements de dimanche, un leader de groupe de supporteurs marseillais jette l'éponge

Une page va se tourner dans les tribunes du Vélodrome. René Poutet, co-fondateur du Handi Fan Club OM en 2004 et président de cette association de supporteurs, annonce dans les colonnes du Phocéen qu’il va quitter ses fonctions. Celui qui a créé il y a près de 20 ans un groupe de supporteurs dédié à l’accueil des personnes handicapées au Vélodrome affirme que cette décision est la conséquence directe des graves incidents survenus dimanche soir en marge de la rencontre face à l’OL.

>> Incidents OM-OL: toutes les infos EN DIRECT

"Je me sens, disons, en décalage avec ce système, et je vais le dire sincèrement, à mon âge, je vais abandonner. J'ai pris cette décision depuis hier (dimanche, ndlr), après en avoir discuté avec ma femme. J'ai un certain âge, un âge avancé, et là, je suis écoeuré, écoeuré de voir ce qui s'est passé", confie le leader du groupe de supporteurs, âgé de 80 ans.

"Je ne me sens plus supporteur de football"

"Je veux venir au stade en famille, avec des amis, avec des personnes handicapées, avec un tas de choses, poursuit-il, toujours dans les colonnes du Phocéen. Et ce qui s'est passé hier (dimanche, ndlr), je crois que pour moi, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je vais arrêter. Parce que c'est minable, c'est minable. Je ne me sens plus supporteur de... non pas de l'OM, car j'aimerai toujours l'OM, mais je ne me sens plus supporteur de football. J'ai donc décidé d'arrêter de venir au stade, car il est certain que nous risquons d'avoir des problèmes. Nous en avons déjà eu, et maintenant, c'est terminé."

PUBLICITÉ

Dimanche soir, le choc entre l’OM et l’OL a été reporté en raison de plusieurs graves incidents survenus aux abords du Vélodrome. Le car de la formation rhodanienne a d’abord été caillassé, blessant notamment Fabio Grosso au visage. Plusieurs cars transportant des supporteurs lyonnais ont également été attaqués, tandis que certains fans de l’OL se sont tristement illustrés par des comportements racistes en parcage visiteur.

"Depuis dimanche soir, j’ai trois sentiments. Le premier c’est que je suis dégoûté. Le deuxième c’est que j’ai honte. Le troisième c’est que je suis en colère", a de son côté lâché Christian Cataldo, leader des Dodger’s, un autre groupe de supporteurs marseillais, ce lundi lors de son passage dans l'émission Rothen s'enflamme sur RMC. Je suis dégoûté parce que c’était une fête, on voulait voir ce match, on avait envie de voir ce match. Les supporteurs et les groupes de supporteurs avaient envie de voir ce match."

Article original publié sur RMC Sport