Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 764,86
    -13,24 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    17 859,68
    +2,66 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0745
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 290,69
    -1 160,73 (-1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 321,72
    -67,68 (-4,87 %)
     
  • S&P 500

    5 481,15
    +7,92 (+0,14 %)
     

Incendies dans l'Ouest du Canada: près d'un million d'hectares sont partis en fumée

Megan ALBU / AFP

La fumée des incendies a entraîné dimanche des alertes à la mauvaise qualité de l'air dans plusieurs villes de la province de l'Alberta, dans l'ouest du Canada, mais a contribué à refroidir les brasiers en faisant écran aux rayons du soleil. Ces dernières semaines, des dizaines de milliers de personnes été contraintes d'évacuer et plus de 941.000 hectares (9410 km2) sont partis en fumée.

"Le bilan de la fumée est mitigé", a déclaré Christie Tucker, de l'agence de lutte contre les incendies de l'Alberta, lors d'une conférence de presse.

"De nombreux habitants de l'Alberta ne peuvent évidemment pas échapper à la fumée ce week-end. Elle est épaisse dans de nombreuses parties de la province", a-t-elle reconnu. "Mais ils auront également remarqué que les températures sont plus fraîches que si la fumée n'avait pas couvert le soleil".

"Moins de chaleur, a expliqué Christie Tucker, signifie que nous avons vu moins d'incendies se propager". Seuls cinq nouveaux départs de feu ont été signalés depuis vendredi. Les pompiers n'ont cependant pas pu réaliser au cours de ces derniers jours autant de vols que souhaité afin d'établir la taille et le nombre d'incendies.

PUBLICITÉ

La fumée des feux couvre plus de 2,7 millions de km2 et s'étend jusqu'à la côte atlantique des Etats-Unis et l'Arctique.

"Risques très élevés" pour la santé

Les autorités canadiennes de l'Environnement ont mis en garde contre la mauvaise qualité de l'air suspectible de représenter des "risques très élevés" pour la santé dans les villes d'Edmonton et de Calgary, où le ciel est couleur orange et l'odeur de fumée persistante. Les habitants ont été invités à limiter leurs activités de plein air.

Des alertes à la qualité de l'air ont également été émises dans plusieurs Etats américains, d'épais panaches de fumée provenant de l'Alberta ayant franchi la frontière.

Depuis quelques années, l'ouest du Canada est frappé régulièrement par des événements météorologiques extrêmes, dont l'intensité et la fréquence sont accrues par le réchauffement climatique.

Les températures maximales de 28°C en journée, supérieures aux moyennes de saison, devraient chuter d'environ 10 degrés d'ici lundi et rester basses cette semaine.

De nouvelles pluies sont également attendues après des précipitations à travers l'Alberta ce week-end. Mais "nous ne sommes pas encore sortis de l'auberge", a déclaré Mme Tucker.

Article original publié sur BFMTV.com