Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    +3,50 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 594,12
    -511,14 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 313,81
    -46,52 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,14 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,68 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,53 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2643
    -0,0017 (-0,14 %)
     

Incendie au CHU de Limoges : un mort et deux blessés, le ministre de la Santé sur place

Trois patients du CHU de Limoges ont été blessés, dont un a succombé à ses blessures, dans un incendie survenu dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris auprès de l’établissement hospitalier et de la préfecture de la Haute-Vienne.

LOU BENOIST

Vers 02 h 30, le feu a pris dans « la chambre d’un patient, dans le service de chirurgie digestive » au 2e étage de l’un des bâtiments, a précisé la direction dans un communiqué.

Ce patient, un homme de 53 ans, secouru « en urgence absolue » par les pompiers, a été transféré au service des grands brûlés du CHU de Bordeaux. Il est décédé des suites de ses blessures, a déclaré à l'AFP la sous-préfète de Bellac, Françoise Slinger-Cecotti, peu après 15 heures. Les deux autres patients blessés étaient en « urgence relative » à la mi-journée, selon la préfecture.

Le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, est sur place.

Onze professionnels pris en charge

Onze professionnels (personnel médical, pompiers, électricien) ont été également pris en charge après avoir inhalé de la fumée, selon Le Populaire du Centre.

PUBLICITÉ

Le feu a été rapidement maîtrisé grâce à l’intervention de l’équipe de sécurité de l’hôpital et d’une quarantaine de pompiers professionnels. Les patients du service touché par l’incendie ont été transférés dans un autre service de soins, ajoute la direction du CHU, dont la continuité de l’activité « n’est pas affectée ».

L’origine du sinistre n’est pas connue à ce stade. Les lieux sont fermés et ne sont pas accessibles à la police technique et scientifique en raison de l’amiante présente dans le bâtiment. « L’enquête ne peut pas pour le moment démarrer », indique-t-on à la préfecture.

Retrouvez cet article sur ParisMatch

VIDÉO - Combats au sol et bombardements massifs dans Gaza coupé du monde