Marchés français ouverture 8 h 36 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1148
    -0,0097 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    33 078,76
    -139,27 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    813,93
    -5,57 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Impôts, vie quotidienne, Smic, retraites…. Voici les principaux changements pour votre budget à partir du 1er janvier 2022

·4 min de lecture
Impôts, vie quotidienne, Smic, retraites…. Voici les principaux changements pour votre budget à partir du 1er janvier 2022 (Crédit : Getty Images) (Getty Images/iStockphoto)

Comme tous les ans, le 1er janvier s’accompagne d’une ribambelle de nouveautés. Certaines devraient préserver votre pouvoir d’achat, d’autres un peu moins. Tour d’horizon.

Taxe d’habitation, dernier allègement avant sa suppression

Avant la disparition définitive de la taxe d’habitation programmée en 2023, les contribuables qui n’ont pas encore bénéficié de sa suppression progressive peuvent prétendre à une exonération de 65 %. Et ce quels que soient vos revenus. Pour diminuer le montant de vos mensualités dès janvier 2022, il fallait agir avant le 15 décembre 2021. "Sinon, vos modifications ne seront effectives qu’à compter du mois suivant", précise l’administration fiscale. Pour les retardataires, rendez-vous dans la rubrique "Paiements" puis "Gérer mes contrats de prélèvement" sur votre espace particulier. Pour avoir une idée de la réduction de votre impôt, un simulateur est à votre disposition ici.

Hausse historique de la taxe foncière

Mauvaise nouvelle pour les propriétaires. Selon les estimations de l’Insee dont Capital se fait l’écho, la taxe foncière devrait connaître une hausse historique l’année prochaine en raison de l’inflation galopante. "Les valeurs locatives seraient revalorisées a minima de +3,4 % partout sur le territoire. Soit la plus forte augmentation depuis le début du siècle", écrit Capital.

Les pensions de retraite revalorisées, le Smic aussi

Comme annoncé par le gouvernement il y a plusieurs semaines, les retraites de base seront revalorisées de 1,1 % à compter du 1er janvier 2022. Cette hausse concerne toutes les pensions, à l’exception de celle des avocats. Problème : les retraites ne suivent plus le rythme de l’inflation des prix. "Entre 2010 et 2021, la pension des retraités qui ont moins de 2 000 euros par mois a augmenté de 8,6 %. Mais lors de la même période, les prix ont augmenté de 9,9 %", souligne France Info. Les seniors qui touchent une pension inférieure à 2 000 euros net par mois toucheront la "prime inflation" en février 2022.

À LIRE AUSSI >> Salaire minimum : où se situe la France par rapport aux autres pays du monde ?

Pas de coup de pouce de l’exécutif pour le Smic. Déjà revalorisé de 2,2 % en octobre 2021, le salaire minimum interprofessionnel de croissance va être revalorisé de 0,9 %. Son montant horaire passera dans quelques heures à 10,57 euros contre 10,48 euros depuis le 1er octobre 2021. Ce qui représente un salaire minimum brut de 1 603,12 euros pour un travail de 35 heures par semaine.

VIDÉO - Réforme des retraites : le système par points est bien abandonné

Un nouveau forfait payant aux urgences

Tout passage aux urgences qui ne serait pas suivi d’une hospitalisation sera facturé 19,61 euros, remboursable par la mutuelle, à partir du 1er janvier 2022. L’objectif de cette mesure qui fait beaucoup de bruit est de simplifier la facturation des soins souvent complexe. Pour les patients, cette nouvelle règle ne va presque rien changer. Les malades continueront d’être soignés normalement qu’ils aient une mutuelle ou non.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

"La principale nouveauté c'est que là, on va avoir une simplification du ticket modérateur ce qui fait que la personne qui arrive aux urgences sait à hauteur de combien va être sa participation", explique Cécile Chevance, directrice du pôle OFFRES à la Fédération Hospitalière de France au micro de France Inter. En cas d’hospitalisation, le système actuel avec le ticket modérateur sera maintenu.

Les automobilistes pas gâtés

Rouler sur l’autoroute va coûter (encore) plus cher en 2022. Les tarifs des péages devraient connaître une nouvelle hausse de 2 % en moyenne l’année prochaine. Petite consolation pour les automobilistes : cette augmentation prendra effet non pas le 1er janvier mais le 1er février prochain.

En revanche, le malus sur les véhicules polluants s’appliquera bien dans les prochaines heures. Seuls les véhicules neufs immatriculés à partir du 1er janvier 2022 sont sujets à ce surcoût. Les propriétaires de voitures émettant 128 grammes de CO2/km devront par exemple s’acquitter d’une taxe de 50 euros. Il faudra payer 1 074 euros si votre véhicule atteint 151 grammes de CO2/km, au lieu de 156 grammes de CO2/km en 2021.

La contraception féminine gratuite jusqu'à 25 ans

Dès le 1er janvier, les femmes de moins de 25 ans n’auront plus rien à payer pour assurer leur contraception. "L’Assurance maladie prend en charge à 100 % et sans avance de frais le coût de la contraception et les actes qui y sont liés (une consultation par an avec un médecin ou une sage-femme et les examens biologiques potentiels)", détaille service-public.fr. Attention, les anneaux vaginaux, les patchs et les pilules de troisième et quatrième générations sont exclus de la gratuité. La mesure, qui concernait déjà les mineures, va profiter à trois millions de jeunes femmes et coûtera plus de 20 millions d’euros par an à la Sécurité sociale.

VIDÉO - La gratuité de la contraception étendue aux 18-25 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles