Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    38 143,15
    -315,93 (-0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0648
    -0,0082 (-0,77 %)
     
  • Gold future

    2 407,40
    +34,70 (+1,46 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 219,73
    -626,06 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,40
    +1,38 (+1,62 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 251,12
    -191,08 (-1,16 %)
     
  • S&P 500

    5 147,76
    -51,30 (-0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2455
    -0,0100 (-0,80 %)
     

Impôts 2023 : attention, il ne vous reste que quelques heures pour déclarer vos revenus

Impôts 2023 : attention, il ne vous reste que deux jours pour déclarer vos revenus (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Vous n’avez pas encore déclaré vos impôts ? C’est le moment ou jamais de vous y mettre.

Il reste moins de 36 heures pour les retardataires. Lancée le 13 avril dernier, la campagne 2023 de déclaration de revenus touche bientôt à sa fin. Les contribuables des départements 55 à 974 ont jusqu'à ce jeudi 8 juin à 23h59 pour effectuer leur déclaration en ligne sur le site impôts.gouv.fr. Après, il sera trop tard. Des millions de Français sont concernés puisque quatre des cinq départements les plus peuplés de l'Hexagone (Nord, Paris, Rhône et Seine-Saint-Denis) peuvent encore remplir et/ou corriger leur déclaration sur les revenus perçus en 2022.

À LIRE AUSSI >> Impôts 2023 : l’arnaque au faux mail de remboursement signe son grand retour

Au-delà de la date butoir du 8 juin, vous pourriez être soumis à des pénalités de retard. Comptez 10% de majoration si le retard n’excède pas trente jours. Les pénalités peuvent monter jusqu’à 80% du montant total si l’administration fiscale découvre que vous exercez une activité occulte (travail non déclaré ou activité illicite) sans qu'il soit nécessaire de vous adresser une mise en demeure.

Une dernière chance pour les retardataires

Les habitants de Nice, Marseille ou encore Caen avaient, eux, jusqu’au jeudi 25 mai à 23h59 pour s’acquitter de cette tâche administrative. Les foyers fiscaux des départements compris entre le 20 et le 54 bénéficiaient d’une semaine supplémentaire pour se connecter sur impôts.gouv.fr, soit le jeudi 1er juin à 23h59. En cas d’oubli, il est encore possible de faire une déclaration en ligne jusqu’à la fin du mois. Vous paierez alors une pénalité de 10%.

PUBLICITÉ

Passé ce délai, vous devrez obligatoirement remplir une déclaration en format papier avec le formulaire 2042 puisque votre espace personnel ne sera plus accessible. En cas de bonne excuse, le fisc peut faire preuve de tolérance dans certains cas et vous pourrez échapper aux majorations prévues.

VIDÉO - Comment réduire vos impôts ? Nos conseils pour votre déclaration 2023