La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 341,62
    +497,01 (+2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Déclaration d'impôts 2022 : que risque-t-on en cas d'oubli ou d'erreur ?

Impôts 2022 : que faire si vous avez oublié ou mal rempli votre déclaration de revenus ? (Crédit : Getty Images)
Impôts 2022 : que faire si vous avez oublié ou mal rempli votre déclaration de revenus ? (Crédit : Getty Images)

Le délai pour déclarer ses impôts vient d’expirer. Malgré tout, il n’est pas encore trop tard pour échapper aux sanctions du fisc. Voici la marche à suivre pour les retardataires.

Cette fois, c’est bel et bien terminé. La campagne de déclaration des revenus de 2021, ouverte le jeudi 7 avril, s’est achevée ce mercredi 8 juin à minuit pour les contribuables domiciliés dans les départements 55 (Meuse) à 976 (Mayotte). Pour les autres, la date butoir a expiré depuis plusieurs jours maintenant. En lisant ces lignes, vous réalisez peut-être avoir failli à votre devoir de bon citoyen ? Pas de panique, il est encore possible de corriger le tir. Mais il ne faut plus perdre de temps. Plus vous patientez, plus la note à régler sera salée.

De 10% de majoration… à 80% dans certains cas

Jusqu’à la fin du mois de juin, vous bénéficiez d’une porte de sortie sans aucune conséquence puisque votre déclaration pré-remplie est toujours disponible sur impots.gouv.fr. Passé ce délai, nul autre choix que de remplir le formulaire 2042. En cas de défaut de paiement, de paiement partiel ou de paiement tardif de l'impôt, vous vous exposez à de lourdes sanctions :

  • 10 % de majoration de l’impôt dû en l'absence de mise en demeure

  • 20 % en cas de dépôt tardif de la déclaration dans les 30 jours suivant la mise en demeure

  • 40 % lorsque la déclaration n'a pas été déposée dans les 30 jours suivant la réception d'une mise en demeure

Attention, si Bercy découvre que vous exercez un travail non déclaré ou une activité occulte, une pénalité de 80% vous sera appliquée "sans qu'il soit nécessaire de vous adresser une mise en demeure", précise l’administration fiscale. À ces majorations peuvent venir se greffer des intérêts de retard. Ils s’élèvent à 0,20% de l’impôt dû par mois de retard (soit 2,4% sur 1 an) et s’appliquent jusqu’au dernier jour du mois du dépôt de la déclaration de revenus.

VIDÉO - "Notre priorité sera la protection des français contre l'inflation", déclare Bruno Le Maire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles