La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0037 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    32 202,29
    -2 031,26 (-5,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3546
    -0,0055 (-0,40 %)
     

« Impossible n’est pas français » : Zemmour dévoile son premier slogan

·1 min de lecture
À deux jours de son premier meeting politique, Éric Zemmour a dévoilé son tout premier slogan, et espère remobiliser après une période difficile.
À deux jours de son premier meeting politique, Éric Zemmour a dévoilé son tout premier slogan, et espère remobiliser après une période difficile.

Les choses sérieuses commencent. Après de longues semaines de flou et une officialisation de sa candidature mardi 30 novembre, Éric Zemmour franchit une à une les étapes obligatoires d?un aspirant président de la République. Vendredi 3 décembre, le néocandidat a ainsi présenté son tout premier slogan de campagne sur les réseaux sociaux : « Impossible n?est pas français ».

L?événement intervient deux jours avant le premier grand meeting de l?ancien journaliste, organisé à Villepinte (Seine-Saint-Denis) dimanche 5 décembre, qui devrait lancer définitivement la remontada d?Éric Zemmour, dont la dynamique a été nettement chahutée ces dernières semaines, en rameutant des milliers de partisans. « C?est absolument dingue l?engouement [?] On attend beaucoup de monde », s?enthousiasme auprès de l?AFP Antoine Diers, le porte-parole des Amis d?Éric Zemmour.

Pour ce « meeting de mobilisation », le directeur des événements du nouveau candidat, Olivier Ubéda, assure avoir recensé 19 000 inscrits, pour lesquels il a fallu changer de lieu, du Zénith au Parc des expositions de Villepinte. Il s?agissait aussi de ne pas mettre en « danger » le public au regard des manifestations prévues, que M. Ubéda anticipe « violentes ». « S?il y a des milices d?extrême gauche qui veulent commettre des exactions et mettre le bazar, le souci, ce sont elles, pas nous », lâche Samuel Lafont, responsable de la communication numérique.

À LIRE AUSSICe que la police pense (vraiment) d?Éric Zem [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles