La bourse ferme dans 1 h 6 min
  • CAC 40

    6 361,57
    +73,24 (+1,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 996,98
    +44,53 (+1,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 311,45
    +290,00 (+0,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    +0,0063 (+0,52 %)
     
  • Gold future

    1 839,90
    +15,90 (+0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    41 700,62
    -257,77 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 410,07
    +51,51 (+3,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,04
    +1,22 (+1,91 %)
     
  • DAX

    15 349,40
    +149,72 (+0,99 %)
     
  • FTSE 100

    7 030,99
    +67,66 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    13 330,03
    +205,05 (+1,56 %)
     
  • S&P 500

    4 157,99
    +45,49 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4096
    +0,0044 (+0,32 %)
     

Impossible de garantir un été touristique "normal", dit Clément Beaune

·1 min de lecture

À cause de la situation sanitaire, il est impossible de garantir un été "normal" au niveau touristique a expliqué le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune.

Il est impossible de garantir que l'évolution de la situation sanitaire permettra à la France de connaître une saison touristique "normale" cet été, a déclaré dimanche Clément Beaune, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes. Malgré les progrès des campagnes de vaccination, les pays européens peinent encore à définir des calendriers de réouverture progressive de leurs frontières permettant une reprise du tourisme.

"Moi, aujourd'hui, je ne sais pas vous dire à partir de quand on pourra reprendre des voyages en Europe", a dit Clément Beaune sur RTL et LCI. "J'espère qu'on pourra le faire cet été." Qualifiant de "mal nécessaire" les restrictions actuelles aux voyages internationaux, Clément Beaune a souligné qu'un éventuel assouplissement de ces mesures devait être coordonné à l'échelle européenne.

Lire aussi

Premier destination touristique mondiale

"On est le premier pays touristique au monde, il faut qu'on puisse, le moment venu, ré-accueillir des gens mais on ne le fera pas si ça met en risque notre situation sanitaire", a-t-il dit. "On fait tout pour que les déplacements d'abord entre régions françaises, puis en Europe j'espère avant l'été, et puis plus largement au cours de l'été puissent reprendre, mais je ne peux pas vous donner aujourd'hui un calendrier précis."

En Grande-Bretagne, le plan de réouverture de l'économie présenté vendredi a déçu le secteur du tourisme, le gouvernement s'étant abstenu de donner une date de reprise des voyages internationaux et renvoyant à de nouvelles annonces début mai.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi