La bourse est fermée

Pour imposer le Snapdragon 855, Qualcomm mise sur la 5G et l'intelligence artificielle

Julien Bergounhoux

Le Snapdragon 855 sera une puce marquante pour Qualcomm. Elle est la première à gérer la 5G, présente de fortes optimisations de performances pour l'intelligence artificielle (qui se retrouvent dans les applications photo, mais aussi de réalité virtuelle et augmenté), et voit enfin la sortie de son système d'authentification biométrique directement sur l'écran du smartphone.

La deuxième journée du Snapdragon Tech Summit de Qualcomm était dédiée à la dernière version de son produit phare : le Snapdragon 855. Les trois points mis en avant par Qualcomm pour cette puce sont la 5G, l’intelligence artificielle et un ensemble regroupant le jeu, la vidéo et la "réalité étendue" (la dénomination de Qualcomm pour la réalité virtuelle et augmentée).

 

Les conférences sur les nouveaux System-on-Chip ont tendance à se ressembler, mais c'est plutôt une bonne année pour Qualcomm. En premier lieu car l'entreprise est en pointe sur la 5G. Les opérateurs AT&T, Verizon, EE, Telstra et China Mobile se sont engagés avec lui pour accélérer les déploiements en 2019, et six constructeurs ont d'ores et déjà annoncé leur intention d'intégrer le Snapdragon 855 (et le modem X50 associé) dans leurs produits : Samsung, OnePlus, Xiaomi, Oppo, Vivo et ZTE.

 

De meilleures performances que celles de l'A12 d'Apple lors d'une utilisation prolongée

C'est aussi une bonne cuvée du côté des performances. L'entreprise annonce jusqu’à 45% de performances supérieures pour le CPU (Kryo 485) et 20% d’amélioration pour le GPU (Adreno 640) par rapport au Snapdragon 845. Pour référence, l’architecture d’ARM sur laquelle se base Qualcomm fournit un gain de 35%, les 10% restants sont le



... Lire la suite sur UsineNouvelle.com