La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 837,12
    +1 471,33 (+4,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Impayés de loyers : locataires, vers qui vous tourner pour demander des aides

·1 min de lecture

30.000 ménages locataires risquent de perdre leur logement dans les prochains mois. C’est le constat alarmant dressé par le Collectif des associations unies (CAU), parmi lesquelles figurent la Croix-Rouge française, la Fondation Abbé Pierre, Emmaüs France ou encore le Secours catholique. Un mois après la fin de la trêve hivernale qui avait été repoussée au 1er juin, “les remontées de terrain témoignent d’une multiplication des risques […] d’expulsions locatives sans solutions adaptées et pérennes”, communiquent sans appel les associations qui luttent contre le mal-logement. Certes, l’exécutif a adopté plusieurs mesures pour limiter l'impact de ces expulsions, reconnaît le collectif. 43 000 places d’hébergement d’urgence avaient ainsi été créées lors du premier confinement, puis prolongées jusqu’à mars 2022. Deux fonds - le Fonds de solidarité logement, et le Fonds d’indemnisation des bailleurs - ont ensuite été abondés pour aider à résoudre les situations d’impayés. L’exécutif a enfin demandé aux préfets de ne pas expulser de ménages “sans solution d’hébergement ou de relogement”.

>> A lire aussi - Impayés de loyers : de nouveaux profils de locataires en difficulté font leur apparition

Néanmoins, deux problèmes perdurent, déplorent les associations. D’une part, les solutions de relogement - même provisoires - manquent cruellement. D’autre part, les filets de sécurité anti-expulsions restent souvent beaucoup trop complexes. “De nombreux nouveaux ménages précaires ne connaissent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Peut-on déduire les frais de notaire ?
Immobilier : quelle surcote pour les logements à côté des parcs et espaces verts ?
Assurance emprunteur : vers la possibilité de résilier à tout moment votre contrat ?
Immobilier : et si le métier de diagnostiqueur était enfin reconnu à sa juste valeur ?
Côte d'Azur : malgré la crise, les villas de luxe partent comme des petits pains

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles