Publicité
Marchés français ouverture 6 h 57 min
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0705
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,82 (-0,94 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 250,29
    +431,21 (+0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,84
    -32,03 (-2,26 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     

"Impardonnable", "indigne" : L’Équipe de France de rugby dézinguée après son match contre l’Uruguay

Abaca

C’est une victoire sans la manière. Ce jeudi 14 septembre, les Bleus jouaient leur deuxième match de la phase de groupes de cette Coupe du monde édition 2023. Après une très belle victoire face à la Nouvelle-Zélande vendredi dernier, les coéquipiers d’Antoine Dupont affrontaient l’Uruguay, une nation réputée moins forte que les All Blacks. Pourtant, les Français ont eu beaucoup de mal dans cette rencontre et se sont finalement imposés sur le maigre score de 27 à 12, en concédant notamment 15 pénalités. De quoi inquiéter les observateurs du rugby français. "On a déjoué. On n’a pas joué, surtout", a regretté Jean-Claude Skrela, ancien sélectionneur des Bleus (1995-1999), sur les ondes de nos confrères de RMC. "On a été pris par l’intensité mise par les Uruguayens. Ils nous ont chassés partout, ils nous ont plaqués, ils nous ont pris des ballons. On gagne ce match, c’est un moindre mal. Mais je suis énormément insatisfait", a-t-il déploré.

À lire également

"Je tombe à la renverse" : Jean Dujardin réagit aux critiques contre la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Monde de rugby

Même son de cloche du côté de Yann Delaigue, qui compte 20 sélections sous le maillot du XV de France, entre 1994 et 2005. "Pour moi, l’équipe de France n’a pas joué ce soir. On a vu une équipe d'Uruguay pleine d’envie, pleine d’entrain. Nous, on les a regardés faire", a estimé l’ancien joueur. "On est une grande nation du rugby. C’est impardonnable de ne pas jouer ce soir. On a quinze pénalités contre nous, 18 plaquages manqués et on ne savait pas quoi faire de nos ballons. Ce n’est pas digne de notre standing", a-t-il conclu. Les joueurs de l’équipe de France eux-mêmes n’étaient pas satisfaits, à l’image de Cameron Woki, qui s’est exprimé à l’issue de la rencontre. "15 pénalités, c’est énorme, c’est même inadmissible au niveau international", a-t-il dénoncé au micro de TF1 après la rencontr...

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi