La bourse est fermée

Impôts : serez-vous exempté de déclaration de revenus cette année ?

«Tu as pensé aux impôts ?» En 2020, vous n’aurez peut-être plus besoin de (vous) poser la question.

Pour des millions de Français, il ne sera plus nécessaire, le printemps venu, de se connecter au site impôts.gouv pour remplir leur déclaration de revenus. Évoquée dès mars 2019 par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, la suppression de cette tache administrative sera effective dès cette année.

Qui est concerné ?

Pour tout le monde ? Non. La très grande majorité des cadres, professions libérales et retraités aisés doivent toujours remplir leur déclaration de revenus comme avant. Pour eux, rien ne change (consultez notre Guide fiscal pour payer moins d'impôts en déclarant mieux).

Les «seuls» contribuables concernés sont ceux dont la situation fiscale est entièrement connue par Bercy. Historiquement, les déclarations de revenus sont en effet déjà préremplies par l’administration fiscale à partir des éléments qu’elle a en sa possession (salaires déclarés par les employeurs, pensions de retraites, revenus de capitaux mobiliers, plus-values mobilières, dépenses éligibles aux crédits d’impôts déclarées via les dispositifs CESU et PAJEMPLOI).

Dans les faits, pour de nombreux foyers fiscaux, déclarer ses revenus n’était déjà pas un exercice très fastidieux. En quelques clics la mission était accomplie. Mais il fallait penser à s’en occuper.

En 2020, les Français dans cette situation n’auront plus rien à faire. Enfin presque. Le fisc avertira les personnes concernées en leur envoyant un mail fin mars-début avril ou, pour les personnes effectuant leur déclaration sur papier, un courrier à compter du 6 avril.

N’oubliez pas de vérifier !

Il faudra alors aller vérifier sur le site impôts.gouv que la déclaration préremplies est bien correcte et exhaustive. Si c’est le cas, vous n’aurez aucune autre démarche à effectuer. Cliquez ici pour lire la suite