Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 157,61
    +203,13 (+0,50 %)
     
  • Nasdaq

    18 013,84
    -495,50 (-2,68 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0940
    +0,0037 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 142,70
    -246,14 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,26
    -2,06 (-0,15 %)
     
  • S&P 500

    5 589,80
    -77,40 (-1,37 %)
     

Impôts, pouvoir d’achat… à Bercy, la préparation chaotique du budget pour 2025

Kévin Comte

«Je ne suis pas en tongs, ni sur la plage. Je travaille de 7 heures à 22 heures», a tenu à préciser Bruno Le Maire, toujours ministre de l’Economie, à l’occasion d’un briefing presse, organisé ce jeudi 11 juillet. Car si le locataire de Bercy n’a pas encore fait ses valises, c’est que de nombreux dossiers restent à traiter, même en cette période d’incertitude politique. Et le premier d’entre eux est la préparation du budget pour 2025, et donc des mesures concrètes qui vont toucher les ménages l’année prochaine, notamment en matière de fiscalité.

Traditionnellement, les discussions commencent au printemps et les arbitrages sont pris en août. Le calendrier est contraint puisque le projet de loi de finances pour 2025 doit être présenté d’ici le 1er octobre et les mesures doivent être communiquées au conseil d’Etat d’ici fin août. Bruno Le Maire tient à montrer qu’il aura fait sa part pour respecter ce calendrier. «On essaie de faire en sorte d’avancer le plus possible la préparation du budget pour permettre à n’importe quel gouvernement, ensuite, de faire un budget dans les temps», confirme son cabinet.

Concrètement, les travaux techniques entre les ministères pour visualiser les tendances de dépenses ont été réalisés au printemps et certains aspects techniques du projet de loi de finances peuvent être envoyés au fil de l’eau au Conseil d’Etat. «Pour les sujets plus politiques, il est nécessaire d’avoir une visibilité sur le futur gouvernement», précise le cabinet de Bruno Le Maire. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Invisible au sommet de l’Otan, Emmanuel Macron a la tête ailleurs
JO 2024 : 6 pièges à éviter dans les transports en commun pour les touristes à Paris
SNCF Connect : ces nouveautés pour faciliter vos déplacements cet été
La réforme de l’assurance chômage encore reportée : voici les règles en place jusqu’au 30 septembre
Qu’est-ce que le Café Fnac, ce lieu hybride expérimental lancé à Paris ?