Marchés français ouverture 3 h 32 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 486,59
    -30,00 (-0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    -0,0027 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 040,50
    -12,52 (-0,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,85
    +1,39 (+0,53 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

Impôts, placements : 9 affirmations vraies ou fausses sur la retraite

·2 min de lecture

Le pouvoir d’achat des retraités est inférieur à celui de l’ensemble des Français FAUX. Le niveau de vie médian (50% au-dessus, 50% en dessous) des retraités vivant en France métropolitaine est, selon la Direction de la recherche des études, de l’évaluation et des statistiques (Dress), de 1.830 euros par mois, contre 1.710 euros pour l’ensemble des Français, soit un bonus de 7%.    L'âge de départ à la retraite est fixé à 60 ans FAUX. En attendant une éventuelle réforme des retraites, l’âge légal de départ en retraite est aujourd’hui de 62 ans pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1955. Pour les générations précédentes, cet âge diffère en fonction de leur année de naissance. Entre 62 et 67 ans, vous pouvez partir à la retraite même si vous n'avez pas cotisé le nombre de trimestres nécessaires. Pour la génération née à partir de 1973, il faudra avoir validé 172 trimestres pour bénéficier du taux plein. L’idéal est de disposer, le jour de son départ à la retraite, d’un contrat vie de plus de huit ans VRAI. Vous pourrez ainsi effectuer des retraits partiels (dits rachats dans le jargon) dans des conditions fiscales attrayantes. Car les gains bénéficient, après huit ans, d’un abattement annuel – hors prélèvements sociaux – de 4.600 euros (pour les personnes seules) ou de 9.200 euros (couples mariés ou pacsés). Louer une chambre à un étudiant procure un avantage fiscal VRAI. En deçà d’un plafond de prix au mètre carré, les loyers perçus ne seront pas imposés. Pour 2020, ce plafond hors charges a été fixé à 190 euros par an en Île-de-France (soit 15,83 euros par mois) et à 140 euros en province (11,66 euros par mois). Dans la capitale, la location d’une chambre de 12 mètres carrés peut ainsi vous rapporter 2.280 euros par an net d’impôt. Sinon, les loyers sont à déclarer Cliquez ici pour lire la suite