Marchés français ouverture 11 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2099
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    27 871,06
    -359,98 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    42 313,93
    -5 272,81 (-11,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,15
    -160,68 (-10,27 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Impôts : n'oubliez pas de déclarer au fisc votre crédit d'impôt pour la transition énergétique !

·1 min de lecture

Propriétaires, vous avez réalisé des travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale en 2020 ? Vous avez peut-être droit de profiter cette année du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Ce crédit d’impôt a pour rappel été définitivement remplacé par la nouvelle aide MaPrimeRénov’ en janvier 2021. Mais cette aide ne s’adressait l’an dernier qu’aux ménages considérés comme modestes et très modestes, au sens de la définition de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah). Ainsi, au-delà d’un certain niveau de ressources, les ménages dits “intermédiaires” et “aisés” n’y avaient pas droit. Si ces contribuables ont entrepris des travaux de rénovation énergétique dans leur logement... ils peuvent donc profiter du CITE dans une version forfaitaire, dont le montant dépend des travaux réalisés. Pour en bénéficier, il leur faut remplir deux conditions cumulatives, communiquent les Finances publiques. D’abord, avoir accepté un devis entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2020. Ensuite, avoir versé un acompte sur les travaux entre ces deux mêmes dates.

>> Notre service - MaPrimeRénov’, CEE… découvrez les aides auxquelles vous êtes éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique

Ce CITE dit “résiduel” permet de se faire rembourser une partie du montant des travaux de rénovation payés l’année précédente. Pour les ménages aux revenus intermédiaires, il est ainsi possible de déduire une fraction intéressante des frais d’isolation, d’installation d’une chaudière, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : ce que la pandémie et le télétravail vont changer à nos projets et nos habitudes
Passoires thermiques : à peine votée, l’interdiction de location inquiète déjà les propriétaires
Une brigade du silence bientôt déployée à Marseille pour surveiller les locataires d'Airbnb
Le plafonnement des loyers annulé par la justice… à Berlin
Estimé à plus de 2 millions d’euros le "joyau des Hautes-Alpes" finalement vendu pour… 600.000 euros !