La bourse ferme dans 8 h 23 min

Impôts locaux : de combien ont-ils augmenté dans votre ville durant la dernière mandature ?

C’est le temps du bilan. À trente jours du premier tour des élections municipales, qui se déroulera le 15 mars, les administrés vont jeter un coup d’oeil dans le rétroviseur. Parmi les thèmes qui les préoccupent au premier chef, celui des impôts locaux figure en bonne place. Pour y voir clair, Capital, en partenariat avec l’association Contribuables associés, a compilé le montant 2018 des impôts locaux* dans 155 villes de plus de 50.000 habitants, ainsi que leur taux d’évolution entre 2014 et 2018.

Ces dernières années, des communes ont fortement augmenté leurs impôts locaux. Parmi les administrés malchanceux, on peut citer les habitants de Villeurbanne (Rhône) et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) où les taxes locales ont augmenté respectivement de 46% (834 euros en moyenne par habitant en 2018) et de 44% (758 euros par habitant en 2018). Malgré ces augmentations substantielles, les impôts restent plutôt dans la fourchette basse pour ces communes.

Dans d’autres villes en revanche, c’est la double peine. D’une part, les impôts ont fortement progressé et d’autre part, leur montant est particulièrement élevé. C’est le cas à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) où les prélèvements obligatoires représentaient 1.052 euros par habitant en 2018. À la Seyne-sur-mer (Var) où les taxes locales ont progressé de 13%, la barre symbolique des 1.000 euros (1.003 euros par habitant) est franchie. Mais ce n’est rien, en comparaison de la performance de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) où les impôts locaux ont augmenté de 34% et culminent à 1.206 euros par habitant (2018). Ville où le ratio d’endettement** atteint par ailleurs 165% comme le rappelle Contribuables Associés !

La facture a baissé pour certains contribuables

Si certaines mairies ont fait flamber la facture, d’autres ont épargné le portefeuille de leurs concitoyens. On peut citer l’exemple de Troyes, fief de François Baroin. L’édile de droite, souvent salué pour sa gestion vertueuse, fait une nouvelle fois honneur à sa réputation.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La livraison des colis par La Poste vivement critiquée
Êtes-vous vraiment nul(le) en culture générale ?
Des protections périodiques distribuées gratuitement aux femmes précaires
Orange : bénéfice net 2019 en forte hausse à 3 milliards d'euros
Fraude sociale : 2,6 millions de cartes Vitale en trop en circulation