La bourse est fermée

Impôts : ce que vous devez savoir sur la baisse de janvier 2020

Pourquoi votre impôt baisse-t-il ?

La baisse de l’impôt sur le revenu a été annoncée par le président de la République Emmanuel Macron en avril 2019 suite au «grand débat» organisé en réaction à la crise des gilets jaunes.

L’objectif de la mesure, chiffrée à 5 milliards d’euros, est de redonner du pouvoir d’achat aux classes moyennes (voir plus bas).

Comment votre impôt peut-il baisser dès janvier ?

Grâce à la mise en place du prélèvement à la source. Avant cette réforme qui a entrainé une perception de l’impôt directement sur les salaires, pensions et allocations chômages, une réduction fiscale sur les revenus 2020 n’aurait pas été ressentie avant l’automne 2021.

Afin que l’économie d’impôt soit effective rapidement, le gouvernement a décidé de l’appliquer sur les taux de prélèvement dès janvier de cette année (certaines entreprises l’ont même appliquée dès décembre).

En réalité, il aura fallu qu’une dérogation au Code des impôts soit votée dans le projet de loi de finance pour que cela soit possible.

Car même dans le cadre du prélèvement à la source, la baisse d’impôt n’aurait pas dû être ressentie avant 2021. Le taux de prélèvement aurait en effet dû changer après la déclaration des revenus 2020, auxquels s’appliquent le nouveau barème, soit en août ou septembre 2021.

Cette décision du gouvernement d’appliquer «son cadeau fiscal» dès ce mois de janvier complexifie fortement l'estimation de l'impact précis de la réforme (voir «Comment calculer ma baisse d’impôt»).

Êtes-vous concerné par la réduction d’impôt ?

Si vous étiez imposable en 2019, vous faites probablement parti des bénéficiaires de la réforme.

Bercy annonce en effet que 16,9 millions de foyers fiscaux en profiteront sur près de 17,4 millions de foyers imposables (dont le taux de prélèvement à la source est strictement supérieur à Cliquez ici pour lire la suite