Publicité
Marchés français ouverture 2 h 8 min
  • Dow Jones

    37 735,11
    -248,13 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    15 885,02
    -290,08 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 350,02
    -882,78 (-2,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0615
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    16 279,56
    -320,90 (-1,93 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 683,51
    -2 498,57 (-4,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 061,82
    -61,59 (-1,20 %)
     

Impôts : comment Bruno Le Maire veut taxer les ultra-riches du monde entier

Julien Sarboraria / Capital

Les milliardaires dans le viseur. En marge de la réunion des ministres des Finances des pays membres du G20, Bruno Le Maire a annoncé sa volonté de créer un nouvel impôt minimum pour les milliardaires. «Aujourd'hui, vous avez la possibilité pour les personnes les plus riches d'éviter de payer le même montant d'impôt sur leurs revenus que d'autres personnes qui sont pourtant moins riches. Nous voulons éviter cette optimisation fiscale», a ainsi affirmé le ministre de l’Économie, relaye L’Indépendant, le 28 février 2024. En ce sens, l’Observatoire européen de la fiscalité a relevé, dans une étude publiée en octobre dernier, que la mise en place d’un tel dispositif au niveau mondial pourrait rapporter la bagatelle de 250 milliards de dollars par an.

Si une telle somme était prélevée aux femmes et hommes les plus riches de la planète, cela ne représenterait que 2 % de leurs avoirs en milliards de dollars. L’observatoire estime que leur richesse s’élève à 13 000 milliards de dollars, répartis entre les 2 700 milliardaires que compte le monde entier. Si Bruno Le Maire s’intéresse à la question, c’est parce que l’impôt personnel des milliardaires est encore trop souvent inférieur à celui payé par les contributeurs aux revenus bien inférieurs. Et pour cause, les personnes les plus riches de la planète peuvent gérer leur argent et le placer dans des sociétés personnelles de détention de patrimoine ou des holdings, et ce, afin d’échapper à l’impôt sur le revenu, rappelle L’Indépendant. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cet ultrariche veut payer plus d'impôts au nom de la lutte contre les inégalités
Frais bancaires sur les petits héritages : vers la fin d’une injustice ?
Comment la Méditerranée aide déjà à nous chauffer... et à nous rafraîchir
La chute des prix de l’immobilier selon votre département, bonne nouvelle pour les détenteurs d'un Livret A… Le Flash éco du jour
Lufthansa : pourquoi les passagers pourraient payer plus cher pour les repas spéciaux