La bourse ferme dans 3 h 44 min
  • CAC 40

    4 779,55
    -36,57 (-0,76 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 096,54
    -8,71 (-0,28 %)
     
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1830
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 902,80
    -2,90 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    11 331,87
    +230,57 (+2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    266,71
    +3,30 (+1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    38,74
    +0,18 (+0,47 %)
     
  • DAX

    12 150,73
    -26,45 (-0,22 %)
     
  • FTSE 100

    5 788,35
    -3,66 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3034
    +0,0013 (+0,10 %)
     

Impôts : êtes-vous éligible à la nouvelle prime à la rénovation énergétique ?

·2 min de lecture

Le dispositif d'aide à la rénovation énergétique des logements des ménages, connu sous le nom de MaPrimRénov', en vigueur depuis janvier 2020, est revu et élargi. Le plan de relance du gouvernement, présenté le 3 septembre, l'avait annoncé, mais des précisions sur les modalités de mise en oeuvre viennent d'être données. Mise en oeuvre avant 2021 En 2020, une prime conditionnée au niveau de ressources du foyer était venue remplacer le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) en vigueur en 2019. Dans les faits, elle n'était accessible qu'aux ménages les plus modestes qui n'avaient en outre pas forcément les moyens financiers de se lancer dans des travaux de rénovation importants. La nouvelle version de MaPrimeRenov' remplacera le dispositif en cours dès cette année pour les projets enclenchés à partir du 1er octobre, avant donc le vote final de la loi de finances 2021 qui interviendra courant décembre. Cette rénovation concerne l'isolation des logements ou le remplacement de chaudières. Interrogé le 28 septembre par Le Revenu au Ministère de l'Economie, à l'occasion de la présentation de la loi de finances 2021, le directeur de cabinet du ministre de l'Action et des Comptes publics Olivier Dussopt a confirmé que les devis établis et signés à partir du 1er octobre seraient pris en compte, pour des travaux s'achevant à partir du 1er janvier 2021 ou donnant lieu à une facture établie à partir de cette date. Ce qui confirme les indications données la veille par Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement. À ce stade, cela signifierait que de premiers versements effectués au dernier trimestre 2020 pour honorer un devis signé et des travaux engagés pendant cette période seraient éligibles à la prime de rénovation énergétique au titre de l'exercice 2021 (prise en compte sur les revenus 2021 déclarés en 2022). Cliquez ici pour lire la suite