Marchés français ouverture 8 h 31 min
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9829
    +0,0028 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 899,31
    +160,48 (+0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

Impôt sur le revenu : les tranches du barème revalorisées de 5%, une bonne nouvelle pour vous ?

Calcul  des impôts
Calcul des impôts

Le futur barème de l'impôt sur le revenu sera comme toujours, ou presque, indexé sur la hausse des prix. C'est ce que vient de confirmer le ministre de l'Economie à l'occasion d'un entretien accordé aux Echos. « La revalorisation sera calée sur le niveau d'inflation de 2022, autour de 5%. Les Français ne paieront pas plus d'impôts du fait de l'inflation », a précisé Bruno Le Maire. Le chiffre définitif devrait être présenté cet automne dans le cadre du projet de loi de finances 2023.

Ce barème qui sert au calcul de l'impôt sur le revenu est divisé en 5 tranches comme le montre le tableau ci-dessous appliqué lors de la déclaration du printemps dernier aux revenus de 2021.

Prenons le cas d'un célibataire avec un revenu net imposable de 32 000 euros en 2021. Pour sa déclaration 2022, il a été imposé sur 3 tranches. Il n'a rien payer jusqu'à 10 225 euros de revenus. Ensuite, entre 10 225 à 26 070 euros, il a été imposé à 11% , soit 1 742,95 euros. Il reste 5 930 euros de revenus imposés à 30%, ce qui donne 1 779 euros. Dans cet exemple, ce célibataire a payé en 2022 1 742,95 + 1 779 euros, soit 3 521,95 euros d'impôt sur le revenu.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts locaux 2022 : ce qui vous attend pour la taxe foncière et la toute dernière taxe d'habitation
- DPE, amiante, plomb, DDT... Les diagnostiqueurs immobiliers sont trop flous sur leurs tarifs
- Livret Distingo : un taux exceptionnel de 3% et une prime de 40 euros