La bourse ferme dans 4 h 26 min
  • CAC 40

    6 213,68
    -83,01 (-1,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,67
    -42,24 (-1,05 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2053
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 771,20
    +0,60 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 540,31
    -813,27 (-1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 267,71
    -31,25 (-2,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,72
    +0,34 (+0,54 %)
     
  • DAX

    15 254,27
    -114,12 (-0,74 %)
     
  • FTSE 100

    6 927,98
    -72,10 (-1,03 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 135,73
    +29,58 (+0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,3973
    -0,0012 (-0,08 %)
     

Impôt sur le revenu : une nouvelle déduction spécifique pour les frais de télétravail

Mathieu BRUCKMULLER
·1 min de lecture
Télétravail, confinement
Télétravail, confinement

Avec la crise sanitaire, des millions de salariés ont basculé en télétravail. Début février, le gouvernement a rappelé qu’il fallait « télétravailler partout où c’est possible ». 52 entreprises dont le Crédit Agricole et la Société Générale viennent d’ailleurs d’être épinglées par l’inspection du travail à ce sujet.

Au regard des circonstances exceptionnelles, il est demandé à l'employeur, dans la mesure du possible, d’imposer le télétravail à ses salariés. Mais pour que cette obligation ne représente pas pour ces derniers une charge financière, « les frais générés doivent être pris en charge par l'employeur selon des modalités discutées au sein de chaque entreprise, avec les représentants des salariés, a expliqué récemment la ministre du Travail, Elisabeth Borne. La règle est claire : le télétravail ne doit pas représenter un coût pour le salarié. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Epargne : est-ce que j'ai tort de laisser mon argent sur mon compte courant ?
- Crédit conso : dernier jour pour le taux promo à 0,5% de Floa Bank
- Assurance vie : cette stratégie pour réduire les droits de succession à (presque) rien