La bourse ferme dans 8 h 9 min
  • CAC 40

    6 292,11
    +38,97 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 673,95
    +26,39 (+0,72 %)
     
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0689
    -0,0048 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 856,50
    -8,90 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    27 883,44
    +186,90 (+0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    663,98
    +8,15 (+1,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,93
    +1,16 (+1,06 %)
     
  • DAX

    14 021,71
    +101,96 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 526,18
    +41,83 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 209,01
    +96,91 (+0,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,2534
    +0,0002 (+0,01 %)
     

Impôt sur le revenu : déduire une pension alimentaire, mode d'emploi

Un couple de seniors en rendez-vous
Un couple de seniors en rendez-vous

La famille, c'est pour la vie ! Plusieurs dispositions du Code civil prévoient un devoir d'entraide familiale. Cette obligation alimentaire réciproque existe des parents envers leurs enfants et inversement, mais aussi au bénéfice des grands-parents et des petits-enfants, et vice versa.

En revenche, le saut de génération n'est pas possible : la pension alimentaire versée par un enfant à son grand-père ou sa grand-mère n'est déductible que si ses propres parents sont financièrement défaillants ou décédés. De la même façon, les grands-parents ne peuvent déduire l'aide apportée à leurs petits-enfants dans le besoin que si les parents de l'enfant ne sont pas en mesure de lui porter secours.

L'aide aux parents dans le besoin

La solidarité familiale ne se limite pas à des parents âgés ou malades. Même s'ils sont jeunes et en bonne santé, vous avez l'obligation d'aider vos parents à boucler leurs fins de mois si leurs revenus sont insuffisants pour leur permettre de vivre décemment. Le terme alimentaire a un sens large et désigne non seulement les versements en argent, mais aussi la nourriture, le logement, l'habillement, les frais de santé, les factures d'électricité... Si vous réglez directement ces dépenses pour le compte de vos parents, celles-ci constituent une pension alimentaire au même titre que les versements en argent. C'est à vous de fixer la somme qui permettra à vos parents de vivre décemment, tout en restant dans des limites raisonnables. Le fisc peut remettre en cause une partie de la somme déduite s'il l'estime excessive.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : 10 erreurs classiques à éviter pour votre déclaration de revenus
- Epargne retraite : qui sont les Français les plus prévoyants ?
- Impôts : 7 questions pour faire votre première déclaration de revenus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles