La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0344
    -0,0060 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    15 685,56
    -466,78 (-2,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,17
    -0,12 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     

Impôt sur les bénéfices : ce que les grands groupes français disent avoir versé l'an passé

PIXABAY

Combien les grandes entreprises françaises ont-elles payé d'impôts sur les bénéfices ? La question peut paraître taboue alors que les demandes des partis d’opposition, la Nupes en tête, pour une taxe exceptionnelle sur les superprofits sont de plus en plus insistantes. Un sujet qui sera aussi au menu du débat budgétaire, même si le chef de l'État s'est déjà positionné en faveur d’un mécanisme de contribution européenne des opérateurs énergétiques. Mais comme le relaient Les Échos, l'Association française des entreprises privées (Afep) vient de dévoiler son sondage annuel qu'elle a mené auprès de ses adhérents, à savoir 110 groupes.

Selon leurs déclarations, au titre de l'exercice 2021, ces 110 entreprises ont contribué à hauteur de 77 milliards d'euros d'impôts, de cotisations et de taxes, soit 18 % des prélèvements obligatoires des entreprises l'année passée. Dans le détail, ces contributions représentent 18 % dans le secteur de la production (impôts fonciers sur les entreprises, contribution sociale de solidarité des sociétés et cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) ; 19 % dans le travail (cotisations patronales et taxes sur les salaires une fois déduits le crédit d'impôt recherche) ; 17 % sur les bénéfices (impôt sur les sociétés).

Ces contributions qui pèsent 14 % du PIB marchand sont stables par rapport à l'année passée, soulignent Les Échos. Concernant l'impôt sur les sociétés, l'Afep indique que les grandes entreprises ont versé 13 milliards d'euros en 2021. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La purée Mousline vendue à un fonds d'investissement français
Alibaba, Tencent… en Bourse, faut-il revenir sur les géants technologiques de la Chine, après la purge ?
Bourse : fort rebond du CAC 40 ce mardi
Les introductions en Bourse chutent, mais pourraient repartir à la hausse d’ici la fin de l’année
Bourse : “l’erreur de la Fed” sur les taux et la guerre en Ukraine inquiètent JPMorgan