Marchés français ouverture 6 h 33 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 955,84
    +296,09 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0563
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 941,68
    +316,58 (+1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    688,03
    +445,35 (+183,51 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Impôt : comment éviter que vos bitcoins soient taxés

·1 min de lecture
Bitcoin
Bitcoin

Depuis 2019, les gains perçus sur l'achat et la vente de cryptomonnaies, comme le bitcoin, l'ether ou encore le dogecoin sont imposables. Sauf si le montant total de vos plus-values ne dépasse pas 305 euros par an, auquel cas elles sont exonérées d'impôts. Au-delà de ce plafond, vos gains seront systématiquement soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%. Soit 12,8% d'impôt et 17,2% de prélèvements sociaux.

La situation devrait toutefois évoluer dès l'année prochaine. L'article 79 de la loi de finances pour 2022 prévoit en effet qu'à compter du 1er janvier 2023, les investisseurs pourront choisir entre le PFU et le barème progressif de l'impôt au moment de déclarer leurs plus-values.

Une bonne nouvelle pour les contribuables non imposables, ou imposés à 11%, puisqu'ils ne paieront alors respectivement plus que 17,2% de prélèvements sociaux, ou 28,2% d'impôts et de prélèvements sociaux, au lieu des 30% de PFU. Les contribuables dont les revenus sont imposés à hauteur de 30 ou 45%, en revanche, auront tout intérêt à conserver le PFU.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit conso : pourquoi les taux ne baissent pas comme d'habitude au printemps
- Prêt immobilier portable, rénovation... Ce que promettent Macron et Le Pen pour votre logement
- Immobilier : les taux de crédit ne cessent d'augmenter, les conditions d'obtention se durcissent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles