La bourse ferme dans 5 h 43 min
  • CAC 40

    6 617,48
    -13,67 (-0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 114,04
    -8,39 (-0,20 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1946
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 783,00
    +6,30 (+0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    28 437,48
    +231,50 (+0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    811,97
    +25,35 (+3,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,02
    -0,28 (-0,38 %)
     
  • DAX

    15 550,51
    -38,72 (-0,25 %)
     
  • FTSE 100

    7 112,58
    +2,61 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3915
    -0,0006 (-0,04 %)
     

Immobilier : une régularisation peut-elle annuler la déchéance du terme d’un crédit ?

·1 min de lecture

Le cas : Madame Y., qui vient de perdre son emploi, apprend que l’assurance chômage de son prêt immobilier ne prendra pas en charge les échéances. Doit-elle cesser de rembourser, en espérant que la compagnie change d’avis ?

La réponse de l’avocat : Non, car, à se comporter de la sorte, madame Y. risque de voir sa banque prononcer la déchéance du terme, qui l’autorise à demander un remboursement immédiat du solde du prêt. Une déchéance que même la régularisation ultérieure des échéances ne rendra pas, selon la plupart des contrats de crédit, caduque.

>> A lire aussi - Tout savoir sur l'assurance de prêt immobilier

Cette règle a récemment été rappelée par la Cour de cassation à un emprunteur en longue maladie, dont l’assureur avait fini, quelques mois après un premier refus, par accepter de prendre en charge trois ans d’impayés sur deux prêts immobiliers (1re chambre civile, arrêt no 19-16.964 du 12 novembre 2020). A ce débiteur qui soulignait qu’une régularisation, même tardive, devait permettre d’annuler la déchéance du terme entretemps prononcée par la banque, les juges ont rappelé que le règlement a posteriori d’impayés "ne peut, sauf stipulations contractuelles expresses, entraîner la caducité de cette déchéance".

Les conditions générales des deux prêts en cause indiquant clairement qu’une telle régularisation ne faisait pas obstacle à l’exigibilité de sommes résultant d’une déchéance du terme, l’emprunteur n’a rien pu faire. Madame Y. devra donc relire attentivement les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

200 euros la nuit sur un hamac en intérieur : location insolite à Villeurbanne
Immobilier : face à la flambée des résidences secondaires, un Breton plaide pour un statut de résident
Réforme des APL : une étude confirme que tous les jeunes sont perdants
Crédit immobilier : emprunter après 55 ans, c’est possible, mais à quelques conditions
Immobilier : les agglomérations où les prix des appartements neufs augmentent le plus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles