Marchés français ouverture 8 h 7 min

Immobilier : le PSLA, ce dispositif d’aide à l’achat sera étendu aux logements anciens l’an prochain

Pouvoir louer, et donc tester son logement, avant d’en devenir propriétaire. Tel est le principe du prêt social location-accession (PSLA). Jusqu’ici cantonné aux logements neufs, ce dispositif sera définitivement appliqué aux logements anciens l’an prochain (le principe ayant déjà été fixé par la loi de finances pour 2019) selon l’amendement voté la semaine dernière par les députés dans le cadre du projet de loi de finances pour 2020. A l'origine de 7.763 transactions en 2018 selon le compte de l’Agence national pour l’information sur le logement (Anil), ce dispositif a déjà fait ses preuves.

Il permet ainsi aux ménages modestes d’être exonérés de taxe foncière pendant 15 ans à compter de la levée de l’option d’achat, mais aussi de bénéficier d’un loyer, puis d’un prix d’acquisition plafonnés. Majoritairement utilisé dans le logement social - 79% des transactions en 2019 selon l’Anil -, il peut également être mobilisé pour devenir propriétaire d’un logement privé, le promoteur Nexity en proposant.

Soumis à condition de ressource, ce prêt conventionné possède de sacrés atouts. Il permet déjà de devenir propriétaire aucun apport personnel. Les parties peuvent s’accorder sur la fixation de plusieurs dates de levée d’option. “La durée de la phase locative est donc modulable”, explique l’Anil. Elle peut être de 1, comme de 5 ans. “Les ménages sont de plus en plus attachés à l’usage d’un bien. Pouvoir le tester, y vivre sont des éléments très importants pour les acheteurs, alors que ce n’était pas le cas il y a encore 10 ans”, analyse Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers. Durant les deux phases (location et accession), le particulier bénéficie d'une garantie de rachat à un prix encadré et d'une garantie de relogement.

Autre avantage considérable : le prix de vente du logement est également plafonné (voir tableau ci-dessous) et minoré de 1% à chaque date anniversaire de l’entrée dans les lieux. Autrement dit, vous pouvez bénéficier

(...) Cliquez ici pour voir la suite