Marchés français ouverture 3 h 26 min
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 840,75
    +624,96 (+2,38 %)
     
  • EUR/USD

    0,9837
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 910,65
    +275,86 (+1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,20
    +9,85 (+2,26 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

Immobilier : les prix s'effondrent... dans le metavers

Le metavers a connu une grande bulle spéculative immobilière en 2021. Cette dernière a totalement éclaté en 2022, d'après les Échos. Contrairement au monde réel où les prix de l’immobilier continuent à augmenter, ceux du metavers se sont écroulés, perdant 84 et 90 % de leur valeur sur les deux principales plateformes permettant de faire des transactions sur de l'immobilier virtuel. La cause de cet effondrement serait le contexte qui entoure les cryptomonnaies puisque ces dernières ont toutes connu une chute spectaculaire cette année. Avant cette baisse significative, la croissance des prix de l’immobilier du metavers était impressionnante avec une augmentation de 879 % en moins de 3 ans. Les biens virtuels étaient en général revendus assez rapidement pour que les investisseurs puissent enregistrer des gains quasiment immédiats. Cette technique était bien rodée et 98 % des transactions amenaient une plus-value sur The Sandbox. Au total, sur les deux principales plateformes de transactions immobilières virtuelles, The Sandbox et Decentraland, quasiment 30.000 propriétaires avaient été recensés.

L’effondrement des prix est dû au découragement des acheteurs d’acquérir des biens trop chers. Ainsi, les spéculateurs ont totalement délaissé le marché de l’immobilier virtuel. Sur Decentraland, ils sont passés de 9.000 en avril à environ 600 aujourd’hui. C’est la rareté de l’offre pour une demande toujours plus importante qui avait fait monter les cours en 2021. Cette même année, la somme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Livre Sterling (GBP) : la favorite à la succession de Johnson inquiète, le conseil Bourse
Valneva chute en Bourse, son vaccin Covid-19 plonge les comptes dans le rouge vif
Pétrole : les prix augmentent malgré un gonflement des stocks américains
CAC 40 : la Bourse rassurée par le tassement de l'inflation aux Etats-Unis
Boeing reprend les livraisons du 787 Dreamliner après plus d'un an de suspension