Publicité
La bourse ferme dans 2 min
  • CAC 40

    7 629,96
    +58,39 (+0,77 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 912,04
    +31,62 (+0,65 %)
     
  • Dow Jones

    38 758,73
    -19,37 (-0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0742
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    2 339,60
    +10,60 (+0,46 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 189,55
    -649,01 (-1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 318,00
    -71,41 (-5,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,58
    +1,25 (+1,56 %)
     
  • DAX

    18 122,13
    +53,92 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    8 192,74
    +50,59 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    17 822,86
    -34,16 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    5 474,77
    +1,54 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,2692
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Immobilier : les prix chutent à Paris, voici les arrondissements où ils plongent le plus

Getty / kolderal

La dégringolade continue. Selon les statistiques publiées par les notaires du Grand Paris ce mardi 28 mai, les prix des logements ont chuté de 7,9% sur entre avril 2023 et mars 2024 à Paris pour atteindre 9 460 euros par mètre carré en moyenne. Dans le détail, les prix s’échelonnent entre 7 670 euros par mètre carré dans le 19e arrondissement et 13 550 euros dans le 16e arrondissement. Désormais, ce sont ainsi sept arrondissements de la capitale qui affichent des prix inférieurs à 9 000 euros par mètre carré, contre seulement cinq au dernier trimestre 2023. Et pas moins de 11 arrondissements voient leurs prix passer sous la barre symbolique des 10 000 euros par mètre carré. Sans surprise, les quartiers les moins chers de Paris se situent dans la périphérie de la ville. Ce sont en effet les 19e (7 670 euros par mètre carré en moyenne), 20e (8 050 euros) et 13e (8 300 euros) arrondissements qui affichent les prix les moins élevés de la capitale. A l’inverse, le très huppé 6e arrondissement remporte la palme du plus cher, avec un prix moyen qui atteint 13 550 euros par mètre carré.

La tendance baissière observée ce trimestre touche tous les arrondissements de la capitale. Les baisses de prix sont en revanche hétérogènes, allant de -1,9% sur un an dans le 8eme arrondissement à -10,1% dans le 11eme. Dans sept arrondissements, la baisse annuelle des prix est supérieure à 8%. Et bonne nouvelle pour les acheteurs : selon les estimations des notaires du Grand Paris, les prix devraient continuer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Copropriété : le montant de vos aides MaPrimeRénov’, selon deux scénarios de travaux de rénovation énergétique
Immobilier : les départements où les prix s’effondrent le plus vite en Ile-de-France
Immobilier : les ventes s’écroulent encore dans l’ancien, les prix dégringolent
À Versailles, il est désormais interdit d’installer des boîtes à clés Airbnb dans l’espace public
Voici pourquoi la hausse du prix de votre assurance habitation est inévitable