La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 317,05
    -266,20 (-1,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Immobilier : pourquoi les résidences secondaires ne séduisent plus autant les Français

Location de vacances
Location de vacances

Le rythme d'achat des maisons secondaires est en perte de vitesse. C'est en tout cas le constat fait par le courtier Pretto après deux années remarquables, rapporte Le Parisien. Alors que le printemps est la période propice à l'achat de sa maison secondaire, le courtier pointe « une accalmie » et un « décrochage ce mois-ci par rapport à mai 2021 », souligne son président Pierre Chapon.

Les demandes sont toujours en hausse par rapport à 2019, affichant + 17%. Mais de janvier à avril 2022, le courtier note un recul des demandes de financement de maison secondaire de 7%, par rapport à un an plus tôt. « Deux ans après la crise sanitaire, dans une conjoncture incertaine, la tendance est à la prudence », résume le professionnel.

Les banques accordent moins de crédits

Selon Pierre Chapon, quatre raisons peuvent expliquer cette situation. D'une part, l'accès au crédit s'est restreint depuis le début de l'année pour certains profils. Les banques tiennent notamment compte d'un endettement plafonné à 35% des revenus sur une durée de 25 ans maximum. Les banques peuvent présenter 20% de dossier sans tenir compte de cette règle, mais elle privilégie les dossiers de primo-accédants ou les acheteurs de résidence principale, précise le professionnel.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Prêt immobilier : cette astuce pour contourner la règle du taux d'endettement
- Affaire Apollonia : un procès en 2023 pour les victimes d'une vaste escroquerie immobilière
- Banque en ligne : Revolut offre une prime à ses nouveaux clients

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles