Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 136,32
    +71,06 (+0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    +0,0033 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    2 336,40
    -0,80 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 976,76
    +451,09 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,97
    -41,13 (-2,80 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,73
    +0,86 (+1,12 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 910,00
    +173,96 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    5 303,11
    +35,27 (+0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2734
    +0,0036 (+0,28 %)
     

Immobilier : malgré les hausses de taux, les prix résistent dans les métropoles

vente immobilière - © Daenin - stock.adobe.com
vente immobilière - © Daenin - stock.adobe.com

3,20% en moyenne pour un prêt sur 20 ans. Depuis un an, les taux de crédit immobilier ne cessent de grimper. Dans ce contexte, les Français douteraient du bien-fondé de leur projet immobilier. Selon un sondage OpinionWay pour le réseau Laforêt, 68% des personnes interrogées renonceraient à leur projet immobilier en cas de taux de crédits égaux ou supérieurs à 3%.

Selon plusieurs professionnels du secteur, la hausse des taux de crédit immobilier aurait également un impact sur les prix de l'immobilier, qui devraient logiquement baisser.

Pourtant, selon le nouveau Baromètre LPI publié ce jeudi 30 mars, pas de baisse des prix à l'horizon, au contraire. « En février, la progression des prix reste très rapide (au moins 10% sur un an) dans 19% des villes de plus de 40 000 habitants (au moins 6% dans 34% des villes). Le ralentissement de la hausse constaté au deuxième semestre 2022 a donc fait long feu », note le baromètre.

Des prix en hausse, mais une baisse de la demande

Si, concernant les appartements anciens, les prix sont bien en baisse à Paris (-2,4% sur les 3 derniers mois et -1,1% sur un an), « la hausse des prix est ainsi soutenue (de 5 à 6% sur un an) sur les espaces métropolitains de Grenoble, Lille, Lyon, Rennes ou Rouen », peut-on encore lire dans le baromètre.

PUBLICITÉ

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance auto et habitation : ces deux taxes spéciales qui vont vous coûter très cher
- Impôt sur le revenu : voici le barème pour la déclaration 2023
- Indemnité carburant : dernières heures pour réclamer la prime de 100 euros sur le site des impôts