La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 800,05
    +1 366,18 (+4,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Immobilier : l’impact inquiétant de la flambée des matériaux sur les prix des maisons neuves

·1 min de lecture

C’est l’heure de faire les comptes. Depuis six mois, les pénuries de matériaux en tout genre (bois, isolants, métaux, plâtre, etc) perturbent les chantiers de construction. Les prix des matières premières s’envolent, les stocks des fournisseurs s’épuisent… Quelques chiffres illustrent l’ampleur du phénomène. D’après les données de l’Insee compilées par la Fédération française du bâtiment (FFB), les prix des aciers de construction ont ainsi augmenté de 31,3% entre décembre 2020 et avril 2021. Les PVC, sur la même période, ont flambé de 28,6%. Les tôles, de 25,4%. Les polyuréthanes, de 11,6%. Le cuivre, de 22,2%. L'aluminium, de 17%. Et concernant les bois de construction, on évoque même des prix multipliés par 2, 3 voire 4 dans certaines régions…

>> A lire aussi - Logement neuf : pouvez-vous obtenir des indemnités en cas de retard de livraison ?

Tous ces chiffres convergent vers un constat identique : les coûts de construction flambent. Et l’on ne s'attarde ici même pas sur les effets pervers pour les bâtisseurs en rade de matériaux ! Ralentissement des chantiers, pénalités de retard à verser aux clients, etc… “Tous matériaux confondus, on estime que les livraisons coûtent en moyenne 15% plus cher depuis six mois”, communique la FFB. Or, souligne la fédération, les matières premières représentent environ 40% du coût total des chantiers. Par un rapide calcul arithmétique, la FFB en déduit donc des surcoûts d’environ 40*15% = 6% du prix total des chantiers. “Il s’agit bien sûr d’une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : quel loyer espérer pour un studio meublé dans votre ville ?
Votre bien immobilier peut-il perdre de la valeur en raison de la réforme du DPE ?
Immobilier : les informations obligatoires sur une annonce de vente ou de location ?
Immobilier : quels sont les biens les plus recherchés en ce début d’été ?
Vacances : ces départements où il reste (encore) des villas à louer au mois d’août

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles