La bourse est fermée

Immobilier : durcir les taxes contre les propriétaires... la dernière idée choc de Jean-Luc Mélenchon

Les détracteurs du rapport Nogal étaient déjà nombreux. Parmi eux, certains restent réfractaires aux solutions apportées par la proposition de loi du même auteur, qui comporte trois grandes mesures parmi les trente-sept imaginées dans le rapport. Sont-ils majoritaires ? Non, les mois de concertation et d'explication ont fini par avoir deux vertus : permettre d’une part au député d’ajuster sa vision et d’évoluer sur des sujets aussi importants que les moyens assurantiels de la sécurisation des propriétaires ou encore la manière la plus simple de protéger les dépôts de garantie des locataires ; d’autre part favoriser la conversion des principaux acteurs, parmi les représentants des professionnel de l’immobilier et de l’assurance, voire parmi les représentants des bailleurs et des locataires. On ne sait encore clairement dans quel camp se place le ministre de la Ville et du Logement... Il a été informé pas à pas par le député de ses études, de leurs conclusions et de leur traduction législative, mais on entend que le gouvernement serait tiède et ne voudrait plus réformer les rapports locatifs. On serait entré dans une phase non réformatrice du quinquennat, en tout cas pour le logement.

C’est fâcheux parce que c’est le gouvernement qui a mandaté le parlementaire pour identifier des voies de progrès des rapports locatifs et qu’en effet tout ne va pas bien. Fâcheux aussi parce qu’à ce jour le bilan de la politique du logement des gouvernements successifs d’Édouard Philippe laissent à désirer, avec notamment une chute de la production et des tensions de marché de plus en plus insupportables pour les ménages. Il est encore temps d’infléchir les choix les moins heureux, budgétaires en particulier et d’innover en matière civile, par des mesures bien senties et simplifiant la vie des Français. En tout cas, voilà l’objectif de la proposition de loi Nogal, dont on rappellera ici qu’elle introduit trois évolutions, présentées par ses opposants comme d’intenables bouleversements mettant

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Baisse des frais de notaire : ce qui change réellement pour les ventes immobilières
Bonne nouvelle, le Pacs vous coûtera bientôt moins cher
Votre région est-elle touchée par le coronavirus ? Notre carte de France en temps réel
Coronavirus : “la Banque nationale suisse doit envisager un franc plus fort face à l’euro”
"Mark Zuckerberg a perdu le contrôle de sa machine"