La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 758,17
    -6,65 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1723
    -0,0023 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 753,00
    +3,20 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    35 852,28
    -1 821,91 (-4,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 046,91
    -56,15 (-5,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,86
    +0,56 (+0,76 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 007,41
    -44,84 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    4 448,76
    -0,22 (-0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3680
    -0,0041 (-0,30 %)
     

Immobilier : la hausse des prix dans l'ancien se poursuit

·1 min de lecture

Les prix des logements anciens en France ont continué d'augmenter au deuxième trimestre 2021, de 5,9% sur un an, tirés par une hausse en région, selon l'indice établi en commun par les notaires et l'Insee publié jeudi 9 septembre. Les prix avaient progressé en moyenne de 6% au premier trimestre d'une année sur l'autre. Par rapport au premier trimestre, la hausse s'établit à 1,6%, contre 1,2% et 2,2% aux trimestres précédents.

Tandis qu'en région la hausse des prix s'accentue (+7%), en Île-de-France elle ralentit: l'Insee et les notaires relèvent une progression de 3,1% sur les douze derniers mois, alors qu'elle s'élevait à 4,8% et 6,3% auparavant. La hausse générale des prix est également portée par celle des prix des maisons. Comme au premier trimestre, elle est légèrement plus forte que celle des appartements, ce qui ne s'était pas produit depuis 2018.

>> A lire aussi - Immobilier : les départements où les recherches de maisons progressent le plus depuis la crise

Dans le détail, le prix des maisons augmente de 5,1% sur un an en Île-de-France, contre 2,1% pour les appartements. En province, il prend 7,1%, alors que le prix des appartements augmente de 6,7%. À Paris, les prix des appartements sont quasi stables sur les douze derniers mois (-0,2%), et baissent pour le deuxième trimestre consécutif (-0,6% entre le premier et le deuxième trimestre 2021, après une baisse de 1,1% précédemment).

>> A lire aussi - Immobilier : ces zones rurales où les prix flambent le plus vite depuis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : ces critères que devra intégrer le futur dispositif "Pinel+"
Immobilier : les départements où les recherches de maisons progressent le plus depuis la crise
Pénurie de matériaux : pour l’heure, le prix de vos travaux n’a pas (ou peu) augmenté
Immobilier : ces zones rurales où les prix flambent le plus vite depuis un an
Location étudiante : les arnaques se multiplient, voici comment les éviter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles