La bourse ferme dans 35 min

Immobilier dans le Grand Est : les prix toujours à la hausse

Metz : les vendeurs établis dans le centre-ville peuvent s'attendre à de belles plus-values1.000 à 3.100 €/m²

Sur ce marché la stabilité moyenne des tarifs cache en réalité un accroissement des écarts : tandis que les immeubles des années 1960-1970 aux charges élevées et au confort à revoir continuent de perdre de leur valeur, de 1 à 2% par an, les biens les plus beaux et les mieux situés ont vu leurs prix bondir en un an d'environ 5%. Ce qui explique que ce duplex de 107 mètres carrés, aux cinquième et sixième étages d'une résidence de standing de la fin des années 1980, avec ascenseur, terrasse et parking en sous-sol, en hypercentre, ait réussi à se vendre à 325.000 euros, alors qu'il aurait difficilement dépassé les 310.000 un an plus tôt. Ainsi, en centre-ville, le bel ancien démarre toujours à 2.200 euros le mètre carré, mais grimpe désormais facilement autour de 3.000. "Cette bonne volonté des acheteurs se retrouve aussi chez les investisseurs, nombreux, mais très exigeants", complète Cédric Lavaud, responsable du service transaction de l'agence Sorec. Montage courant : pour environ 120.000 euros, ils achètent, retapent et meublent en haut de gamme un studio ou un deux-pièces de 35 mètres carrés en plein centre, pour le louer autour de 600 euros par mois.

Dans les quartiers qui ceinturent le centre, les maisons des années 1930 sont aussi convoitées et coûtent au minimum 250.000 euros, pour une centaine de mètres carrés avec un peu de travaux à prévoir. Quant aux appartements, si ceux des années 1970 doivent être en parfait état pour espérer partir à 1.600 euros le mètre carré, ceux des années 2000, que l'on trouve notamment dans le Sablon ou le quartier de l'Amphithéâtre, cotent entre 2.200 et 2.600 euros le mètre carré.

>> Notre service - Trouvez votre nouveau logement, ancien ou neuf, à acheter ou à louer, beaucoup plus facilement grâce à nos annonces géolocalisées !

Strasbourg : la hausse du marché de la location booste les transactions2.000 à 5.200 €/m²

Après avoir

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bientôt une hausse de tarifs pour les demandeurs d’un visa Schengen
Retraite : n’oubliez pas de conserver vos relevés individuels de situation
Jean-Pierre Farandou : le nouveau patron de la SNCF fera-t-il le poids ?
Grève à la RATP : le nombre d'arrêts maladie explose depuis le début de la mobilisation
Microentreprise : créer sa boîte quand on est retraité