La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 902,38
    +299,41 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Immobilier: faut-il opter pour un acte sous seing privé?

·2 min de lecture

CONSEILS- Lors d’un achat immobilier, il est possible de se passer d’un notaire pour le compromis. Il faut alors opter pour un acte sous seing privé, une solution qui comporte certains risques.

Quand on évoque le terme "acte sous seing privé", certaines personnes peuvent se demander de quoi il s’agit. Cet acte est finalement assez courant. Il correspond tout simplement à un acte juridique, également appelé "acte sous signature privée", rédigé et signé par deux parties ou leurs mandataires. Il n’implique donc pas de faire appel à un notaire ou autre officier public. Concrètement, vous pouvez être amené régulièrement à signer des actes sous seing privé. Cela peut notamment être le cas dans le cadre d’un contrat d’assurance ou de prêt, lors de la location d’un logement, d’une reconnaissance de dette, d’un constat amiable…

Dans l’optique d’un achat immobilier, un acte sous seing peut également être rédigé et signé pour le compromis de vente. En revanche, il est important de noter qu’il faudra impérativement faire appel à un notaire pour la signature de l’acte de vente. Il rédigera un acte authentique, ce qui n’est juridiquement pas un acte sous signature privée.

Pourquoi choisir un acte sous seing privé pour un compromis de vente?

Une des premières raisons qui peuvent pousser le vendeur d’un bien immobilier à opter pour la signature d’un compromis de vente avec un acte sous seing privé est d’ordre financière. En effet, faire appel à un notaire implique forcément des frais qui seront à sa charge, et dont le montant varie généralement de 150 à 300 euros. Certes, il ne s’agit pas d’une très grosse somme dans le cadre d’une transaction immobilière, mais cette raison demeure tout à fait valable. De plus, que ce soit pour le vendeur ou l’acheteur, faire appel à un notaire peut allonger les délais de la transaction, car il est parfois difficile d’obtenir un rendez-vous rapidement.

Dans le cas où la transaction passe par une agence immobilière, il est fréquent que celle-ci propose sans facturation de rédiger ledit acte sous signature privée, ce qui peut inciter à ne pas choisir l’option de l’acte notarié. Il est également possible de trouver sur Internet des modèles[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles