Publicité
La bourse ferme dans 6 h 19 min
  • CAC 40

    7 595,97
    -112,05 (-1,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 893,90
    -41,60 (-0,84 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0687
    -0,0055 (-0,51 %)
     
  • Gold future

    2 332,70
    +14,70 (+0,63 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 736,30
    -450,73 (-0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 428,69
    +10,82 (+0,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,19
    -0,43 (-0,55 %)
     
  • DAX

    18 168,71
    -96,97 (-0,53 %)
     
  • FTSE 100

    8 151,86
    -11,81 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2719
    -0,0042 (-0,33 %)
     

Immobilier : est-ce enfin la sortie de crise pour les acheteurs et les vendeurs ?

Immobilier : est-ce enfin la sortie de crise pour les acheteurs et les vendeurs ?

Après une année 2023, marquée une chute spectaculaire du nombre de transaction, le marché est-il réellement en train d’amorcer une reprise en ce printemps 2024 ? Pour dresser un constat de ce début d’année, et anticiper les tendances pour les mois à venir, le «Grand rendez-vous de l’immobilier» (Capital / Radio immo) reçoit ce mois-ci Xavier Belvaux, le directeur général du réseau d’agences immobilières We Invest France.

Dans une première partie de notre entretien, Xavier Belvaux revient en détail sur les délais de vente moyens des logements, qui se sont considérablement allongés ces derniers mois. Bien sûr, les taux de crédit baissent légèrement depuis le début d’année, favorisant le retour des candidats à l’achat immobilier en ce printemps 2024. Néanmoins, selon notre expert, les prix de vente demandés par nombre de propriétaires restent beaucoup trop élevés par rapport au pouvoir d’achat actuels de nombreux candidats ! Pour relancer un cycle vertueux du marché immobilier, il faudra ainsi probablement que les propriétaires acceptent de revoir légèrement à la baisse leur prix, afin de s'ajuster aux capacités d'emprunt des acquéreurs.

Dans la seconde partie de notre entretien, nous avons choisi ce mois-ci d’évoquer la question de l’offre de nouveaux logements. En effet, depuis environ deux ans, le nombre de constructions de logements neufs, maisons comme appartements, dégringole. Or, les besoins des ménages ne cessent de croître, plus vite que l’offre de biens à vendre ou à louer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

A la recherche de nouveaux habitants, le maire de ce village lance un SOS
JO 2024 : quelles sont les règles pour louer votre bien sur Airbnb dans les villes olympiques ?
Taxe d’habitation sur les résidences secondaires : les villes où le matraquage est le plus sévère
Crédit immobilier : les taux poursuivent leur baisse, quand pourrez-vous renégocier votre prêt ?
JO 2024 : les propriétaires qui comptaient louer leur bien au prix fort déchantent