Immobilier : Efficity constate toujours une résistance des prix à Paris contrairement aux autre régions

Le réseau d'agences immobilières en ligne à commission réduite Efficity constate toujours que le prix de l'immobilier ancien à Paris a peu évolué en se situant en moyenne à 8.327 Euros le mètre carré en novembre, contre 8.331 Euros en octobre. Les volumes de transaction restent de leur côté toujours en fort repli et Efficity estime qu'au niveau national, le nombre de transactions devrait difficilement se hisser au dessus de la barre des 600.000 ventes à comparer à 835.000 ventes en 2011.

Efficity souligne que la situation en Ile de France est relativement positive par rapport à d'autres métropoles régionales où certains propriétaires vendent leur bien immobilier quelques dizaines de milliers d'euros en dessous de leur prix d'achat d'il y a 2 ans.

En dehors de Paris, l'ensemble des départements de la proche couronne parisienne voit d'ailleurs ses prix fléchir, Efficity estimant que cette baisse est encore plus manifeste depuis trois mois où elle atteint jusqu'à -1,2% dans le Val de Marne.

"Nous avons encore un mois pour tirer le bilan d'une année immobilière qui s'annonce déjà compliquée tant au niveau du nombre de transactions signées que du doute inspiré par la situation économique du pays et le yo-yo des annonces du gouvernement sur la fiscalité et l'environnement juridique de l'immobilier" conclut Christophe du Pontavice, président d'EffiCity.

Le dirigeant d'Efficity rappelle quand même que le pouvoir d'achat immobilier est orienté favorablement grâce à ces légères baisses de prix et à des taux d'emprunts au plus bas historique. Des taux d'emprunts qui profitent cependant surtout aux secundo-accédants qui disposent de l'apport de la revente de leur bien alors que les primo-accédants se font de plus en plus rares...

Pour revenir à la résistance des prix à Paris, Efficity pense que la capitale ne devrait pas descendre en dessous de 8.000 Euros le mètre carré même si les différences de prix en fonction des quartiers et de la qualité des biens devraient se creuser.