Marchés français ouverture 37 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1655
    +0,0037 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    25 734,92
    +325,17 (+1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    53 462,67
    -413,19 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,54
    +2,91 (+0,20 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Immobilier : “un dégonflement de la bulle de la Chine à la France ?” La chute des prix jusqu’où ?

·1 min de lecture

Même si on l’oublie souvent, en particulier sur les marchés financiers et dans le secteur immobilier, il existe une règle immuable qui régule l’économie, pour ne pas dire la vie au sens large, depuis toujours : les arbres ne montent pas au ciel ! L’économie chinoise et son secteur immobilier sont en train de le prouver une nouvelle fois. Il faut dire que de 1980 à 2020, le PIB chinois réel (c’est-à-dire hors inflation) a progressé de 3.340 %. Sur la même période, l’augmentation du PIB réel a atteint 898 % en Inde, 275 % pour la planète, 173 % aux Etats-Unis et 84 % en France. C’est dire l’ampleur du “miracle” chinois. Conséquence logique de ce rattrapage détonnant, la part de la Chine dans le PIB mondial (mesuré en parités de pouvoir d’achat) est passée de 2,3 % en 1980 à 18,7 % aujourd’hui. Celle de l’Inde de 2,8 % à 7,0 %, celle des Etats-Unis de 21,4 % à 15,9 % et celle de la France de 4,3 % à 2,2 %.

Seulement voilà, même si l’arbre chinois de la croissance est un sequoia, il a aussi ses limites. D’ailleurs, depuis une dizaine d’années, les Chinois savent qu’une crise financière et une crise de croissance sont inévitables. Après un premier coup de semonce lié à la pandémie du “Coronavirus de Wuhan”, l’économie chinoise se heurte désormais à des pénuries de matières premières qui freinent l’activité économique, mais aussi à une flambée excessive des prix immobiliers, qui interdisent à de plus en plus de Chinois, déjà affaiblis par le ralentissement économique, d’accéder à la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prêt à taux zéro : les conditions d'éligibilité resteront finalement identiques en 2022
Découvrez en vidéo le futur plus haut gratte-ciel de France à La Défense
Le prêt à taux zéro finalement prolongé jusqu'à fin 2023
Un million de logements... cédés gratuitement : que vaut la proposition choc d’Arnaud Montebourg ?
Etes-vous vraiment prêt à rendre votre logement plus écolo ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles