La bourse ferme dans 6 h 41 min

Immobilier: que contiennent les charges de copropriété?

©Max Vakhtbovych / Pexels

PRATIQUE- Qu’elles soient générales ou spéciales, les charges de copropriété représentent un coût. Calculées en fonction de différents critères, elles sont incontournables.

Une copropriété est constituée d’un bâtiment appartenant à plusieurs propriétaires distincts. Il s’agit souvent d’un immeuble, mais cela peut également être une maison divisée en plusieurs logements ou une maison individuelle appartenant à un ensemble. Quelle que soit sa forme, qu’elle soit composée de deux lots seulement, de plusieurs dizaines ou centaines, elle doit être régie par un syndic de copropriété. , un des copropriétaires se chargeant de toutes les démarches, mais le plus souvent il s’agit de syndics de copropriété professionnels, car une telle gestion nécessite de solides connaissances, notamment sur le plan juridique. Dans tous les cas, les copropriétaires sont tenus de verser des charges à ce syndic. Ces charges, qui peuvent être générales ou spéciales, sont destinées à financer l’entretien du bâtiment et les travaux pouvant s’avérer nécessaires. La part due par chaque copropriétaire varie en fonction de sa quote-part, c’est-à-dire de l’importance de la part qu’il détient dans la copropriété, mais aussi en fonction de la nature des charges.

Les charges générales de copropriété

Au sein d’une copropriété, les charges générales regroupent divers éléments. Il y a tout d’abord les frais liés à l’administration de la propriété. Parmi ceux-ci, les principaux sont la rémunération du syndic de copropriété ou les dépenses liées à la tenue de . Au rayon des charges générales, figure aussi l’entretien courant de l’immeuble, à commencer par la taxe d’enlèvement des ordures ménagères ou le nettoyage des . La gestion des parties communes est d’ailleurs un point très important dans la vie d’une copropriété. Des charges générales dites exceptionnelles peuvent également alourdir le budget des copropriétaires. La réfection d’une toiture ou le ravalement d’une façade entrent dans ce cadre des charges exceptionnelles, même si de tels travaux d’ampleur peuvent souvent être prévus assez tôt. En ce qui concerne le paiement des charges générales, chaque copropriétaire doit con[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi