Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 063,03
    -608,01 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 704,42
    -97,12 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0810
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 065,76
    -2 274,96 (-3,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,31
    -52,35 (-3,48 %)
     
  • S&P 500

    5 262,75
    -44,26 (-0,83 %)
     

Immobilier : une commune veut proposer des maisons à la location à des prix dérisoires

UCG

Pour lutter contre les prix croissants de l’immobilier, cette commune a fait fort. Située dans le Haut-Jura, la ville de La Pesse a imaginé la création d’un hameau léger, rapporte France 3. Il s’agit d’un ensemble de maisons «réversibles» et démontables, construit sur un espace appartenant à la municipalité, et loué à des foyers modestes qui versent leur loyer à la collectivité. L’objectif de ce projet immobilier : attirer de nouveaux habitants tout en laissant les communes maîtresses de leur terrain.

Comment garantir l’intérêt de nouveaux locataires ? En proposant des prix très bas, entre 100 et 250 euros par mois pour louer une maison. Ce montant très attractif devrait éveiller la curiosité de nombreuses personnes à la recherche d’un logement accessible. À La Pesse, les logements du hameau léger ne feraient pas plus de 40 mètres carrés, avec de grands jardins qui pourraient avoisiner les 200 mètres carrés, précise la chaîne. Un rapport qualité prix presque imbattable pour le secteur.

La commune, située tout près des pistes de ski, est très prisée. Contacté par nos confrères, Julien Carnot, l’adjoint au maire, estime que les maisons s’y vendent aujourd’hui entre «400 000 et 500 000 euros». Près de 40% des habitations du village font office de maisons secondaires et sont régulièrement vacantes. Grâce à ce dispositif, la mairie veut ainsi redynamiser l’activité de la ville et donner une chance à d’autres personnes de pouvoir s’offrir un logement en bas des montagnes du Jura.

Cette (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

HLM : le ministre de Logement «ouvert» à l’explosion des familles de délinquants
Immobilier : quelles sont les dépenses à bannir pour obtenir un prêt ?
80 000 euros/m2 : le prix fou de cet appartement à St-Germain-des-Près fait tourner les têtes
Logement social : allez-vous vous faire expulser ou devoir passer à la caisse ?
Résidence secondaire : la surtaxe d’habitation, une bombe à retardement pour les propriétaires