Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 140,89
    +124,71 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Immobilier : le boom du célibat et des familles monoparentales va encore aggraver la crise

Smartboy10 / Getty

Environ 4 millions : c’est l’augmentation prévue du nombre de ménages en France d’ici à 2050. Entre-temps, ce sont 133 000 nouveaux foyers qui apparaîtront chaque année dans le pays. Une évolution liée en partie à l’accroissement de la population, mais surtout à l’évolution des modes de cohabitation. Les trois quarts de ces nouveaux effectifs seront en effet constitués de personnes habitant seules ou de familles monoparentales. Le pays sera alors confronté à une demande de logements encore plus forte dans les années à venir : de quoi aggraver une situation déjà critique, marquée par une forte pénurie dans certaines zones dans certaines zones du territoires.

C’est un fait : «Cette réalité démographique s’accompagnera forcément d’une crise du logement exacerbée», prédit le président fondateur de l'Institut du Management des Services Immobiliers, Henry Buzy-Cazaux. Principal levier de l’offre, «la construction a été divisée par deux en 2023, et ce sera certainement pire pour l’année 2024. Difficile de répondre à la nouvelle demande dans ce contexte !», constate-t-il. Et les promoteurs ne semblent pas enclins à relancer de nouveaux programmes immobiliers. Bien compliqué en effet pour ces derniers de vendre leurs programmes quand les candidats à l’achat ont toutes les peines du monde à obtenir un crédit immobilier. Une situation qui ne devrait pas se débloquer de sitôt. Ajoutez à cela l’augmentation tendancielle des prix du foncier ou encore des matériaux… Tous les voyants sont au rouge (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment puis-je acheter le logement dont je suis locataire ?
Immobilier locatif : acheter en Nouvelle-Aquitaine, pour quelle rentabilité ?
Crédit immobilier : transférer le prêt du vendeur à l’acheteur, la solution pour relancer le marché ?
Immobilier : les annonces de location dégringolent sur les plateformes
Crédit immobilier : des taux à 3% d’ici fin 2024 ?