La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 876,41
    +135,26 (+0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 319,36
    +92,65 (+0,61 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1589
    -0,0026 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    53 903,45
    -1 264,52 (-2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 499,91
    -5,25 (-0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 591,29
    +24,81 (+0,54 %)
     

Immobilier : attention aux faux notaires

·1 min de lecture
Etude notaires
Etude notaires

On ne recommandera jamais assez de bien vérifier la nature de l'expéditeur d'un email. Surtout si vous devez lui envoyer en réponse une forte somme d'argent. Des faussaires ont développé une escroquerie en ligne pour dérober une partie partie du paiement d'un achat immobilier. Certaines victimes ont perdu des sommes allant de 30 000 à 50 000 euros, selon Que Choisir.

Les notaires lancent un service d'information téléphonique

Le procédé est simple : « un faux courriel d'un vrai notaire qui a induit les particuliers en erreur et les a conduits à effectuer un virement bancaire sur le compte d'escrocs (...) Dans le premier cas, l'acheteur qui venait de conclure la vente s'apprêtait à payer un premier acompte. C'est à ce moment qu'il a reçu, comme convenu, un courriel de son notaire avec, en pièce jointe, un relevé d'identité bancaire (RIB) de l'étude. Le message récapitulait précisément tous les éléments de la vente (adresse du bien, prix, coordonnées du notaire, etc.), à ceci près que les coordonnées du RIB n'étaient pas celles du compte de l'étude à la Caisse des dépôts et consignation... mais d'un compte à l'étranger. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Orange Bank, Ma French Bank, Nickel... Qui a la meilleure carte premium ?
- Bloctel en panne, quelles conséquences pour les particuliers ?
- Epargne : « Il faut comparer plus facilement les frais de l'assurance vie »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles