Publicité
Marchés français ouverture 4 h 17 min
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 895,32
    +278,22 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0831
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 837,51
    -358,09 (-1,87 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 127,45
    -570,77 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 512,92
    -13,50 (-0,88 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     

Immobilier et assurance vie : pourquoi les Français y croient à nouveau

Capital / Freepik

Avec la hausse des taux des Banques centrales pour contrer l’inflation, le secteur de l’immobilier s’est enfoncé dans la crise un peu partout dans le monde. En France aussi, bien sûr. Les taux des crédits immobiliers ont été multipliés par quatre en 18 mois, une hausse inédite depuis la création de l’euro, passant de 1% à plus de 4% fin 2023. Avec un financement beaucoup plus difficile, les particuliers se sont détournés de la pierre. Pour leur résidence principale comme pour leurs placements !

En assurance vie, c’est l’inverse qui s’est produit. Avec la hausse des taux, les rendements du fonds garanti en euros - que les Français adorent parce qu’avec lui, leurs gains sont définitivement acquis et qu’ils ne peuvent pas perdre d’argent -, se sont mis à remonter, avec une moyenne de l’ordre de 2,60% pour 2023, contre 1,90% un an plus tôt.

>> Notre service - Estimez le prix d’un bien immobilier (immédiat, gratuit et sans engagement)

Qu’en est-il aujourd’hui ? Les Français reviennent à l’immobilier, selon le baromètre de l’épargne, de la retraite et des placements, réalisé par Odoxa pour Groupama, Capital et BFM Business. C’est le meilleur placement en vue de la retraite pour 40% d’entre eux, en hausse de 13 points depuis novembre. C’est assez logique dans la mesure où les taux des crédits, après avoir atteint un pic fin 2023, ont commencé à reculer en 2024 : à 3,95% en moyenne sur 20 ans début avril, selon Empruntis, contre 4,20% fin décembre.

PUBLICITÉ

Un bon signal pour les acquéreurs comme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôts et pacs : déclaration commune, effets et avantages
Succession : est-il obligatoire de faire appel à un notaire ?
Impôt sur le revenu 2024 : quel est ce mail envoyé par le fisc à 11 millions de Français ?
Succession : à quoi les enfants reconnus, indignes, adoptés… ont-ils droit ?
Dégradation de la note française : pourquoi il n’y aura pas d’impact sur votre épargne