La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 144,54
    +633,37 (+1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Immobilier: ces applis qui veulent simplifier la recherche de logement

·2 min de lecture

Les assistants de recherche de logement se multiplient. Objectif: fidéliser les clients le plus en amont possible afin de leur proposer un maximum de services.

Elles s'appellent Les Clefs de chez moi, Folhomee, Pretto Search, Jinka, Léon… Encore méconnues du grand public, ces applications mobiles gratuites simplifient pourtant la recherche d'un bien immobilier, à l'achat ou à la location. Il suffit de s'inscrire et de remplir ses critères, et les annonces arrivent directement sur son smartphone dès leur publication. "Lorsque nous avons chacun voulu devenir propriétaires à Paris, mon associé et moi avons découvert à quel point il était fastidieux de trouver des offres, alors qu'un achat engage sur du long terme et nécessite un budget conséquent , explique Clément Hedde, cofondateur de Folhomee, pionnier de ce type de service, qui revendique de 8.000 à 10.000 nouveaux abonnés chaque mois. Nous avons créé l'outil que nous aurions voulu alors avoir."

Lire aussi

Annonces de sites agrégés

Créé il y a trois ans sous la forme d'un chatbot sur Facebook, Folhomee est devenu une application qui agrège les annonces publiées sur plus de 800 sites Internet: les plateformes type SeLoger, Leboncoin, Bien'ici ou PAP, mais aussi les sites des réseaux d'agences immobilières et de mandataires, ceux des notaires, des agents indépendants, etc. L'assureur Luko vient de lancer un service similaire, par mail, baptisé Léon. "Nous voulons offrir aux futurs acquéreurs l'accès le plus exhaustif et le plus réactif à l'offre de biens à vendre", explique Raphaël Vullierme, cofondateur de la start-up spécialisée dans l'assurance habitation.

Lire aussi

Zones de recherche limitées

Pas question pour autant de remplacer tous les sites d'annonces. "Nous ne sommes pas leurs concurrents, nous leur apportons du trafic, précise Renaud Pestre, cofondateur du courtier en crédit Pretto. C'est un service qui nous permet de mieux accompagner nos prospects." L'objectif est d'acquérir et de fidéliser les candidats à la propriété le plus en amont possible de leur projet pour leur fournir les services (crédit, assurance, devis travaux ou déménagement, etc.) dont ils auront[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi