Marchés français ouverture 1 h 12 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 551,90
    +124,25 (+0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0410
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    19 938,35
    +39,58 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    29 215,41
    +458,10 (+1,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,44
    +1,33 (+0,20 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Immobilier : Airbnb sera-t-il bientôt le refuge des passoires thermiques ?

·1 min de lecture

Le nombre de logements mis en location va-t-il dégringoler dans les années à venir ? C’est en tout cas un risque sur lequel alertent beaucoup de professionnels de l’immobilier depuis plusieurs mois. Suite à l’adoption de la loi Climat et résilience, l’an dernier, les logements les plus consommateurs d’énergie et les plus émetteurs de gaz à effet de serre, les fameuses passoires thermiques, seront progressivement interdits de mise en location. Une première échéance a été fixée par décret au 1er janvier 2023. A compter de cette date, quelque 90.000 logements de la classe G du diagnostic de performance énergétique (DPE) seront considérés comme “énergétiquement indécents” et seront à ce titre interdits de location. Suivront tous les biens de la classe G, au 1er janvier 2025, puis ceux de la classe F, au 1er janvier 2028, et enfin ceux de la classe E, au 1er janvier 2034.

Au total, selon les données provisoires du ministère de la Transition écologique, près de 5 millions de logements seront concernés par cette interdiction de location et devront donc faire l’objet de travaux énergétiques pour rester sur le marché locatif. Soit légèrement plus que les 4,8 millions de logements estimés avant l’entrée en vigueur de la réforme du DPE. Les chiffres officiels de l’Ademe (l’agence de la transition écologique) sont attendus dans les prochaines semaines. En attendant, de nombreuses voix s’élèvent dans les rangs des professionnels de l’immobilier pour dénoncer un compte-à-rebours intenable. “Ce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il ne paie pas son loyer : son propriétaire tente de l'enlever
Des squatteurs occupent la maison d'une retraitée décédée, une voisine terrorisée
Lors d'un divorce, un conjoint doit-il rembourser les aides au logement perçues ?
Immobilier locatif : voici les avantages à investir au Portugal… et le mode d’emploi
Immobilier : impôts, crédit… n’achetez plus les yeux fermés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles