La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 292,98
    -34,81 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    13 461,52
    +82,47 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2220
    +0,0064 (+0,53 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    35 898,27
    +938,02 (+2,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 228,90
    -24,24 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    4 163,46
    +0,17 (+0,00 %)
     

Immobilier : 4 solutions pour payer moins d'impôts

·1 min de lecture

En fonction de votre situation, plusieurs dispositifs fiscaux s'offrent à vous. Si vous êtes locataire, vous pouvez recourir aux lois Pinel et Denormandie. Si vous êtes propriétaire, le statut de loueur en meublé non-professionnel (LMNP) et l'investissement en nue-propriété sont disponibles.

Pinel, pour les investissements locatifs dans un bâtiment d'habitation collectif

Le dispositif de défiscalisation immobilière Pinel s'adresse aux particuliers qui réalisent un investissement locatif dans un bâtiment d'habitation collectif (les maisons individuelles en sont exclues ­depuis le 1er janvier). Le logement, acquis neuf ou en état futur ­d'achèvement (Vefa), doit être situé dans une zone géographique tendue en matière d'offre et de demande locative, et justifier de certaines performances ­énergétiques dans le cas d'une réhabilitation.

L'avantage fiscal s'élève à 12 % du prix de revient net de l'investissement (dans la limite de 300.000 euros par an et 5.500 euros par mètre carré) pour un ­engagement de six ans, à 18 % pour neuf ans et à 21 % pour douze ans. Soit une économie d'impôts maximum de 63.000 euros. La ­dernière loi de finances a reconduit le Pinel jusqu'en 2024, tout en ­actant la diminution progressive des ­réductions d'impôt sur le revenu. Au 1er janvier 2023, les taux seront ramenés à 10,5 % sur six ans, à 15 % sur neuf ans et à 17,5 % sur douze ans.

L'année d'après, ils ­tomberont ­respectivement à 9 %, 12 % et 14 %. Le bailleur doit s'engager à ­respecter des ­plaf...


Lire la suite sur LeJDD